Assurance emprunteur : les banques freinent la concurrence

La loi Lagarde permet depuis septembre 2010 aux personnes souscrivant un emprunt dans une institution financière de prendre un contrat d’assurance emprunteur ailleurs. Chose que les
banques acceptent encore difficilement puisque 28% d’entre elles refusent toujours afin de privilégier leur compagnie d’assurance.

Vers une plus grande ouverture à la concurrence

La loi Lagarde permet depuis septembre 2010 aux personnes souscrivant un emprunt dans une institution financière de prendre un contrat d’assurance emprunteur ailleurs. Chose que les
banques acceptent encore difficilement puisque 28% d’entre elles refusent toujours afin de privilégier leur compagnie d’assurance.

Elles vont même parfois jusqu’à augmenter le taux proposé aux clients de 0.20 points, certaines proposent aussi une liste restreinte de compagnies d’assurance pour maintenir leur taux et certaines autres refusent tout simplement d’accorder le prêt.

Les limites de cette loi

Les banques ne peuvent refuser la délégation d’assurance tant que le contrat proposé présente les mêmes niveaux de garantie que le leur.

C’est pourtant la raison la plus souvent invoquée par les banques afin de refuser que l’emprunteur s’assure ailleurs ce qui empêche que chaque contrat soit adapté et réponde aux besoins spécifiques du client.

Prenez deux minutes et comparez dès maintenant les garanties et les tarifs des compagnies d’assurance emprunteur.

Assurance de prêt immobiler

© 2018 AssurCity.