Christine Lagarde veut une politique d’assurance credit plus transparente

Le 10 février dernier, le Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Christine Lagarde, a évoqué les principaux points de la nouvelle politique d’assurance credit pour 2011 : une gestion des risques plus visible, une direction affinée par l’Etat et plus de transparence.

Le 10 février dernier, le Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie, Christine Lagarde, a évoqué les principaux points de la nouvelle politique d’assurance credit pour 2011.

Assurance credit : l’engagement de l’Etat

La nouvelle politique de l’assurance credit voulue par Christine Lagarde définit à quel point l’Etat s’engage à couvrir les risques à l’exportation, particulièrement vers les pays émergents. Ces décisions auront une influence importante dans la politique de soutien aux exportations participant au développement de l’activité et de l’emploi en France. 
Depuis deux ans, la Coface a maintenu son activité, basée sur une politique de lutte contre les conséquences de la crise. Les risques ont bien été contrôlés passant de 40 à 60 milliards d’euros. La Coface marque ainsi un bon résultat en 2010.

Assurance credit : une nouvelle stratégie pour 2011

Cette nouvelle stratégie pour l’assurance credit présentera différents points. La Ministre de l’Economie désire d’abord une gestion des risques plus visible pour les entreprises, avec seulement trois sortes de pays : les pays ouverts, ouverts sous conditions et interdits. Ensuite, la nouvelle stratégie apportera une direction affinée par l’Etat basée sur une approche à la fois géographique (suivi par pays) et assurantielle (mise en place de plafonds de risques, évaluation des risques…). Enfin, 2011 marquera plus de transparence grâce à une information intensifiée du parlement sur l’exposition au risque de l’Etat. 
De plus, Christine Lagarde a précisé qu’ « en 2010, les contrats conclus et pris en garantie par la Coface au titre de l’assurance-crédit se sont élevés à 15 milliards Euros. L’encours global garanti par la Coface pour le compte de l’Etat a atteint, quant à lui, 60 milliards Euros fin 2010 »
Un comparatif d’assurance crédit est vite réalisé grâce au service de comparateur d’assurances que met assurland.com à la disposition des internautes

Assurance de prêt immobiler

© 2017 AssurCity.