Assurance habitation : dégâts des eaux au Canada

Un coût en augmentation de 160 %

La division canadienne du célèbre assureur mondial, AVIVA, a dévoilé les chiffres d’une enquête riche d’enseignements au sujet de l’assurance habitation chez nos cousins d’Amérique. Ainsi, d’après ces données, 40 % des sinistres couverts par des polices d’assurance habitation sont la conséquence de dommages causés par l’eau. Un pourcentage assez considérable !

Autre enseignement, le bond du coût moyen de l’indemnisation en cas de dégât des eaux. 160 % d’augmentation pour atteindre 14 000 dollars en 2010 contre 5 423 dollars dix ans plus tôt. La cause de cette envolée ? Pour la compagnie d’assurance, elle résulte de l’importance des pluies violentes, d’une absence d’équipements adéquats des collectivités et de l’aménagement du sous-sol par les propriétaires.

Comment limiter les dégâts des eaux ?

Afin de vous prémunir contre la survenue de dégâts des eaux, AVIVA accompagne son enquête de quelques conseils précieux valables en de multiples endroits du globe :
• penser à inspecter le toit
• nettoyer les gouttières
• installer un clapet anti-retour qui se fermera pour éviter tout refoulement
• examiner la pompe de vidange
• enlever la neige autour de l’habitation, notamment près des portes et fenêtres du sous-sol
• protéger ses biens de valeur en les retirant des pièces à risque élevé comme le sous-sol
• enlever les débris des puits de fenêtre pour faciliter l’écoulement de l’eau
Pour trouver la meilleure formule du marché, utilisez sans plus attendre le comparateur d’assurance habitation Assurland.com.

Assurance habitation

Étiquettes : , , , ,

© 2017 AssurCity.