Assurance : du soleil ou un dédommagement !

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’été 2011 n’a pas été « folichon ». A part peut-être la Côte d’Azur, les autres régions françaises se sont retrouvées au mieux sous des nuages gris, au pire sous des trombes d’eau. Bref, les juilletistes n’ont pas vraiment profité de leurs vacances et les aoûtiens risquent d’être déçus également. Un remède peut-être ?

Une assurance soleil pour les vacanciers

Si les compagnies d’assurances proposent des couvertures « catastrophe naturelle », pourquoi ne pas couvrir tout simplement contre le risque de mauvais temps en vacances ?
Les locations vacances et les assureurs n’ont pas perdu de temps : « garantie soleil », « assurance soleil » sont autant de formules que les vacanciers pourront souscrire dans leur assurance voyage pour être dédommagé en cas de mauvais temps.

Attention toutefois à la définition du beau/mauvais temps !

Les conditions plutôt strictes ont été posées par les assureurs en partenariat avec la société de gestion des risques météo, Metnex.
Une journée ensoleillée est très précisément une journée qui connait au moins 2 heures d’ensoleillement d’une puissance de 120 w/m² entre 10 heures et 18 heures.
Cela signifie plus clairement que si lors d’une journée couverte (ou pluvieuse) il y a une éclaircie d’au moins 2 heures, cette journée sera considérée comme ensoleillée.
De quoi réfléchir à deux fois avant de souscrire une assurance pour un tel risque…

Assurance

Étiquettes : , ,

© 2017 AssurCity.