Assurance vie : la nouvelle imposition des multi supports

L’assurance vie subit de gros changements. Dans le cadre de la loi de finances 2011, les contrats en unités de compte (les contrats multisupports) vont subir une nouvelle fiscalité. Imposable lors d’un retrait même partiel ou à la fin du contrat d’assurance vie, les multisupports sont désormais annuellement imposables.

Petit rappel sur l’assurance vie multisupport

Qu’est ce que l’assurance vie multisupport ? Il s’agit tout simplement d’un type d’épargne avec lequel l’épargnant a le choix du placement financier. Plus risqué que le support en euros, ce type d’épargne peut-être également plus performant.
Plus risqué car ce type de contrat implique des placements en bourse. Le capital n’est donc pas garanti mais le rendement peut être intéressant.
Depuis le 1er juillet dernier, les règles fiscales relatives à ces contrats ont changé. Explications.

Moins d’avantages fiscaux pour les multisupports

Alors qu’il y a encore peu, l’assurance vie en multisupport n’était imposable qu’à condition de retrait partiel ou à la fin du contrat, les prélèvements sont désormais annuels depuis le 1er juillet 2011.
Il s’agit en fait de prélèvements sociaux au taux de 12,3% lors de la souscription aux contrats exprimés en euros. Ces prélèvements sont valables sur les contrats déjà souscrits mais seulement pour ce qu’ils produisent à partir de la date du 1er juillet. 

Assurance vie

© 2017 AssurCity.