L’assurance directe mise maintenant sur les services

Le passage de l’assurance directe à l’assurance en ligne, la présence de clients prêts à souscrire des contrats avec de fortes garanties et la forte concurrence sont autant d’éléments qui poussent les acteurs à proposer plus que des prix bas.

Le modèle de l’assurance directe était essentiellement basé sur le prix. En réduisant la chaîne des intermédiaires et en organisant une distribution « industrielle », les assureurs directs permettaient de faire baisser les coûts d’intermédiation des compagnies.

Seulement le prix ne fait plus la seule différence. C’est un fait, pour tous les acteurs de l’assurance en ligne, qu’ils soient courtiers, courtiers grossistes ou filiales de compagnies, il faut pouvoir proposer à ses clients un contact humain. Du simple coup de téléphone à l’e-mail direct de l’interlocuteur, tout le monde a développé des solutions pour conserver une relation forte avec le client. Et le rassurer. « Le client peut faire quasiment l’intégralité de la souscription en ligne, il faut qu’il ait un interlocuteur à un moment, ne serait-ce que pour être certain de trouver quelqu’un en cas de sinistre » explique un assureur.

Amaguiz, qui a basé son développement sur l’innovation, a toujours voulu proposer le service en plus. Du pay as you drive, incluant l’installation du boîtier et le suivi régulier, à l’offre habitation avec là encore un boîtier alarme pour la prévention des incendies, des vols et des problèmes électriques.

A l’inverse de ce que proposent les compagnies aériennes, le « low costs » dans l’assurance ne doit plus limiter les services. Surtout quand l’assureur est joignable 24h/24 et 7j/7 en ligne. Proposer des services en plus est devenu obligatoire surtout que la clientèle est exigeante, prête à dépenser plus avec des contrats qui couvre mieux que les entrées de gammes des produits.

L’assurance directe, et plus encore l’assurance en ligne, apparaissent donc comme les bastions de l’innovation, du service au client retrouvé après des années de service minimum. L’exigence des clients comme l’impératif de fidélisation dans un marché devenu très concurrentiel et volatile ont poussé les assureurs à proposer plus, pour le même prix.

News Assurances Pro

© 2019 AssurCity.