Augmentation de l’assurance santé : bras de fer entre la droite et la gauche

Alors que le gouvernement vient de décider le doublement de la taxe sur les contrats d’assurance santé dits « responsables », les réactions ne se sont pas faites attendre. Si à droite on défend l’idée gouvernementale, à gauche on s’inquiète pour l’avenir de l’accès à la santé des Français. Explications.

A droite, on assure que l’assurance santé peut participer

Jean-Pierre Door, député UMP affirme que les organismes complémentaires doivent contribuer au comble du déficit français.
Pour se justifier, il rappelle par exemple que l’assurance santé a longtemps échappé aux taxes. Depuis 2009, ce secteur est concerné par plusieurs taxes (contribution CMU, TSCA, etc.). Pour le député « il est normal qu’elles participent […] chacun doit y mettre de la volonté ».
Selon Jean-Pierre Door, les organismes complémentaires ont les moyens de faire face à cette taxe affirmant qu’  « elles disposent d’un matelas financier conséquent ».

A gauche, l’accès à la santé va en pâtir 

Les opposants à cette nouvelle taxe qu’ils considèrent comme « une mesure injuste et inefficace » craignent qu’elle ne touche que les Français.
Pour Catherine Lemorton, députée socialiste, les organismes d’assurance santé répercuteront inévitablement la taxe sur les cotisations des assurés qui finiront par payer. Pour le député socialiste « la politique de Nicolas Sarkozy […] rend le système de santé français de moins en moins accessible aux plus modestes ».
La question de l’accès à la santé va une nouvelle fois être remise en question. Finalement, pour la gauche, ce sont les Français qui paieront et non les complémentaires.

Mutuelle santé

Étiquettes : , , , , ,

© 2019 AssurCity.