Assurance auto : la chasse aux fraudeurs !

Les compagnies d’assurance vérifient de plus en plus les causes d’incendies des autos. Et pour cela elles demandent des expertises. Le but : la chasse aux fraudeurs à l’assurance auto. En effet, on estime à 6 000 le nombre de sinistres, chaque année en France, dus à des fraudes.

Alors onze experts automobiles ont été formés à la détection des causes d’incendie de véhicule. En jeu, les lourdes indemnisations versées par les assureurs. Explications.
On se croirait dans une bonne série policière. Onze experts automobiles, répartis sur toute la France, sont mandatés pour traquer les fraudeurs à l’assurance auto. Ils sont spécialisés dans les voitures calcinées. Détecter les causes d’incendie, c’est cela leur travail. Les donneurs d’ordre sont, bien évidemment, les compagnies d’assurances. Ces dernières ne veulent plus indemniser à tout bout de champ…Crise oblige !

S’intéresser aux circonstances d’un incendie

Lionel Namin, secrétaire national d’Anea explique que « l’expert automobile reste le technicien du mode d’évaluation des dommages. Il doit aussi s’intéresser aux circonstances d’un incendie, qui représente un évènement complexe. En réponse aux assureurs, nous ne devons plus être seulement des chiffreurs, mais des professionnels capables de mener une mission d’enquête et d’imputation ».

Expertise coûteuse pour les compagnies d’assurance

Une expertise lambda d’un véhicule accidenté nécessite une quinzaine de minutes, mais celle d’une auto incendiée demande presque huit heures ! Bien évidemment, le coût d’une telle prestation augmente en conséquence. Mais les compagnies d’assurance auto sont prêtes à mettre la main au portefeuille. Elles s’épargnent ainsi 1,5 milliard d’euros d’indemnisations par an ! Effectivement, ca peut valoir le coup…d’œil !



Étiquettes : , , ,

© 2018 AssurCity.