Maladie et handicap : du mieux dans l’accès à l’assurance credit

Alors qu’une récente étude mettait en exergue les difficultés rencontrées par certains malades et personnes handicapées pour accéder à une assurance credit dans le cadre d’un emprunt, BNP Paribas Cardif propose de faciliter l’accès à un tel contrat pour les assurés atteints de tétraplégie et d’une pathologie cardiaque coronarienne.

Encore trop de refus à l’assurance de prêt pour raison de santé

C’est la constatation d’un sondage réalisé par l’institut LH2 en février dernier, pour le Collectif Interassociatif sur la santé (CISS). Dans le détail, 15 % des Français malades ou atteints d’un handicap n’avaient toujours pas accès à l’assurance de prêt en 2011. 24 % pour les personnes en affection longue durée (ALD).
Les Français malades ou handicapés qui ont pu souscrire un tel contrat sont 14 % à avoir connu une surprime pour raison de santé. Le taux monte à 21 % pour les ALD.
Parallèlement, la convention AERAS (S’Assurer et Emprunter avec un Risque Aggravé de Santé) a permis à 21 % des personnes malades ou handicapées d’accéder à une assurance dans le cadre d’un emprunt. Une belle initiative même si le sondage dévoile que 29 % des Français malades se sont encore vus refuser une assurance credit, malgré AERAS.

BNP Paribas Cardif cherche à améliorer l’accès à l’assurance credit

Impulsé par la convention AERAS, BNP Paribas Cardif tend vers une amélioration de l’accès à l’assurance de prêt des personnes vulnérables. Engagé auprès des personnes asthmatiques et les paraplégiques depuis 2008, BNP Paribas Cardif continue sa démarche auprès des personnes tétraplégiques et des personnes atteintes de pathologies cardiaques coronariennes.
Grâce à l’évolution positive de ces pathologies dans le cadre de démarches préventives affirmées ainsi que grâce à l’insertion professionnelle des personnes malades, BNP Paribas Cardif a mis en place un questionnaire médical adapté à chaque pathologie afin de modérer les surprimes. L’objectif : « proposer des tarifs plus adaptés pour les risques d’incapacité, d’invalidité et de décès liés à ces pathologies » lit-on dans le communiqué du groupe.



Étiquettes : , , , ,

© 2018 AssurCity.