Intermédiaires : Pour Agea, DIA 2 ne répond pas aux objectifs de concurrence

Les agents généraux sont mécontents du projet actuel de la DIA 2, directive sur l’intermédiation.

Dans un communiqué, la fédération des syndicats d’agents généraux d’assurance, Agea, fustige le projet de directive DIA 2. « Les informations sur la rémunération sont impossibles à comparer d’un intervenant à l’autre, d’un réseau à l’autre, d’une situation à l’autre » détaille Hervé de Veyrac, le président d’Agea, dans le communiqué.

C’est bel et bien l’obligation de transparence qui cristallise les interrogations et surtout les critiques. Agea les trouve « alourdies » et regrette « que l’équivalent ne soit en réalité exigé des autres intervenants du marché ».

Un peu comme la CSCA l’avait fait en début de semaine, Agea compte sur le processus législatif européen et surtout sa présence dans le BIPAR pour essayer de changer quelques points du porjet avant son adoption définitive.

News Assurances Pro

© 2017 AssurCity.