Santé / Canicule : Le gouvernement est « mobilisé » affirme la ministre de la Santé

La ministre de la Santé Marisol Touraine a affirmé vendredi dans la Nièvre que le gouvernement était « mobilisé » alors qu’un épisode caniculaire est prévu en France, nécessitant « d’être prêt » pour que les personnes fragiles traversent cette période « sans difficultés. 

Mme Touraine s’est rendue vendredi matin dans un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) à Lormes dans la Nièvre, afin de se rendre compte personnellement « comment une maison de retraite se prépare et met en œuvre tout ce qui est nécessaire pour que les personnes âgées traversent cette période sans difficultés. »

La ministre a visité l’établissement, s’enquérant du dispositif « canicule » auprès de son directeur, Paul Cristofini, se rendant dans la salle climatisée mise à disposition des 96 personnes accueillies. Elle en a rencontré certaines, dans leurs chambres ou dans le grand salon, où elle s’est attardée, ainsi que des membres du personnel.

« La clef en cas de canicule, c’est l’anticipation », a dit la ministre. « En été, on sait que les fortes chaleurs peuvent fragiliser les personnes âgées, les enfants, les personnes malades. Il est normal que le gouvernement soit mobilisé et que la ministre de la Santé se rende compte de la façon dont sont mises en œuvre les préconisations qui doivent permettre à chacun de traverser la période sans trop de difficultés. »

« Nous devons être prêts »

« Il ne s’agit pas d’affoler, ni d’inquiéter. Ma visite ne veut pas dire: « attention il y a des risques particulièrement graves ». Ca veut dire : « nous devons être prêts ». Nous sommes prêts et nous savons qu’il suffit de peu de choses: boire, se rafraîchir, ne pas sortir en plein soleil, pour éviter des situations qui peuvent être difficiles pour les personnes âgées notamment », a dit la ministre, citant entre autres personnes fragiles les enfants, les personnes malades et celles qui travaillent à l’extérieur.

Une période caniculaire est prévue à partir de vendredi dans plusieurs départements français dont les préfets ont déclenché – ou s’apprêtent à le faire – le niveau 2 du plan canicule pour les maisons de retraite, les hôpitaux et les personnes âgées isolées.

Le niveau 2 du plan, qui en compte 3, vise principalement à mettre à l’abri des fortes chaleurs les personnes âgées en établissement (le dispositif est dénommé « plan bleu » et redoubler de vigilance, via les communes, pour celles qui résident à leur domicile.

« C’est parce que le ‘plan bleu’ est activé et que des précautions sont prises que nous pourrons traverser cette période de façon sereine », a dit la ministre à l’issue de sa visite.

2003 en toile de fond

Mme Touraine a souligné que « nous avons beaucoup appris » de 2003, année de grande canicule marquée par 15.000 morts. « Des progrès considérables ont été réalisés » depuis cette date et la mise en place du plan canicule.

« Il y a au ministère un centre opérationnel qui permet de suivre quasiment heure par heure l’évolution de la situation partout sur le territoire français », a pointé la ministre.

« Nous regardons les informations que nous donnent Météo France ou l’Institut national de la veille sanitaire, que nous donnent aussi les hôpitaux (…). En fonction de cela, nous incitons les départements à passer dans le cadre de plan bleu pour les maisons de retraite et d’alerte canicule pour le reste », a dit la ministre.

LORMES (Nièvre), 17 août 2012 (AFP)

News Assurances Pro

© 2018 AssurCity.