Santé collective : L’Apac va saisir la Haute autorité de la concurrence

L’Association pour la promotion de l’assurance collective (Apac) va saisir la Haute autorité de la concurrence au sujet des clauses de désignation et de migration en prévoyance et santé collective. De plus, des contacts avec l’Association nationale des DRH (ANDRH) ont été noués.

En marge d’une conférence de presse liée à la FNIM, fédération qu’il préside et membre de l’Apac, Philippe Mixe est revenu sur l’actualité de l’Association pour la promotion de l’assurance collective (Apac).
Ayant atteint les 500 membres, l’un des objectifs présenté en juillet dernier pour l’association, l’Apac va saisir dans la semaine la Haute autorité de la concurrence.

Philippe Mixe a également révélé que des directeurs de ressources humaines, « qui sont en charge de la prévoyance dans les entreprises normalement » se sont rapprochés de l’Apac. « L’Association nationale des DRH s’est intéressé à l’Apac » a-t-il affirmé, « des contacts ont été noués ».

L’Apac regroupe des courtiers grossistes, des courtiers, des mutuelles et quelques assureurs ainsi que des agents généraux. Ils visent maintenant les 1.000 membres.

News Assurances Pro

© 2017 AssurCity.