Fiche technique : Entre banques et assureurs, quelles différences de tarifs ?

Le coût d’une assurance emprunteur peut afficher de grandes disparités qu’elle soit souscrite auprès d’une banque ou auprès d’une compagnie d’assurance. Des écarts tarifaires qui peuvent parfois atteindre près de 50%, voire plus.

Les offres bancaires

Il est difficile de dresser un panorama comparatif qui révèlerait le coût de différentes assurances emprunteur en fonction de leur établissement bancaire de distribution. Les organismes ne proposent aucun moyen pragmatique pour effectuer un devis, sans passer par la consultation physique d’un de leurs agents.

Selon le magazine l’Expansion, les frais représenteraient pour une offre bancaire de 5% à 16% du montant total du capital emprunté. Soit pour un crédit de 100.000 euros sur 15 ans au TEG de 3,05%, un coût global de l’assurance crédit de 5.000 à 16.000 euros. Ainsi le taux annuel oscillerait-t-il entre 0,09% et 0,65%.

Les établissements bancaires proposent majoritairement des contrats de groupe à tarifs fixes, basés sur le montant total du prêt. Aucun critère d’identification personnelle n’est pris en compte, seul l’âge est retenu. En fonction de diverses tranches classées par âge moyen. Ainsi pour un capital emprunté similaire, un homme de 27 ans et une femme de 29 ans paieront la même prime d’assurance. Il en sera de même pour un homme de 37 ans et une femme de 36 ans.

La prime annuelle ne change jamais, et s’applique sur toute la durée du remboursement.

Les offres des compagnies d’assurance

Du côté des compagnies d’assurances, mutuelles et courtiers, il est plus facile d’évaluer le coût d’une l’assurance crédit. Chaque organisme propose sur sa plateforme Internet un simulateur prenant en compte de multiples détails sur l’emprunteur et lui fournissant un aperçu du tarif total.

L’avantage de choisir le contrat individuel d’une compagnie d’assurance est avant tout économique. Le taux d’assurance est attribué à un emprunteur en fonction de son âge, sa situation familiale, sa profession, ses activités sportives et son état de santé. Le tarif proposé est donc totalement personnalisé selon le profil du contractant et selon le degré de risque qu’il représente.

A la différence des offres bancaires, la prime est majoritairement variable. Ainsi se retrouve-t-elle en permanence modifiée, car recalculée à chaque échéance selon le capital restant à rembourser.

Pour analyser les écarts tarifaires qui règnent entre les différents distributeurs, News Assurances a enquêté sur les prix proposés par les compagnies d’assurance, mutuelles et courtiers. Trois profils spécifiques ont été retenus :

– Un couple de 27 et 28 ans sans problème de santé
– Un homme de 37 ans, célibataire et fumeur
– Une femme de 48 ans, divorcée et attestant de problèmes cardiovasculaires

Pour les trois profils, le capital emprunté est le même : 100.000 euros sur 15 ans au TEG de 3,05%. Le prêt est amortissable, avec un amortissement différé de 6 mois, et la couverture demandée est optimale (décès, perte totale et irréversible d’autonomie, invalidité permanente totale, incapacité temporaire totale de travail). Toutes les personnes vivent à Paris, dans le 12ème arrondissement, et aucun trajet professionnel n’est effectué dans le cadre de l’emploi du contractant.

Couple de 27 et 28 ans, aucun problème de santé*

ALLIANZ

GENERALI

MACIF

ALPTIS

MAAF

AS COURTAGE

PRIME Variable Variable Variable Fixe Fixe Fixe
COUT TOTAL DE L’ASSURANCE 1.335 euros 1.500 euros 1.442 euros 1.277 euros 1.179 euros 1.387 euros
TAUX ANNUEL DE l’ASSURANCE 0,089% 0,1% 0,096% 0,085% 0,078% 0,092%
POURCENTAGE DU PRET 1,335% 1,5% 1,442% 1,277% 1,179% 1,387%


* L’homme est cadre, en CDI, à temps plein. Sa quotité est de 60%. La femme est employée non cadre, en CDI, à temps plein. Sa quotité est de 40%.

Homme célibataire de 37 ans, fumeur**

GENERALI

CARDIF

APRIL

MMA

A comme ASSURE

MAAF

PRIME Variable Variable Variable Fixe Fixe Fixe
COUT TOTAL 2.850 euros 3.056 euros 4.593 euros 4.428 euros 5.829 euros 4.225 euros
TAUX ANNUEL DE L’ASSURANCE 0,19% 0,203% 0,306% 0,295% 0,388% 0,295%
POURCENTAGE DU PRÊT 2,850% 3,056% 4,593% 4,428% 5,829% 4,225%

** L’homme est salarié non cadre, en CDI, à temps plein

Femme divorcée de 48 ans, problèmes cardiaques***

ALLIANZ

MACIF

APRIL

MMA

ALPTIS

AS COURTAGE

PRIME Variable Variable Variable Fixe Fixe Fixe
COUT TOTAL 7.378 euros 6.000 euros 5.888 euros 9.870 euros 6.296 euros 5.099 euros
TAUX ANNUEL DE L’ASSURANCE 0,491% 0,4% 0,392% 0,658% 0,419% 0,339%
POURCENTAGE DU PRÊT 7,378% 6% 5,888% 9,870% 6,296% 5,099%


*** La femme est salariée non cadre, en CDI, à temps plein

Conclusions

Ainsi peut-on conclure, au regard des résultats obtenus selon les trois profils-types, que les perspectives de délégation sont concrètement plus avantageuses pour les jeunes. Pour un prix moyen de 1.353 euros avec une compagnie d’assurance, l’écart tarifaire avec une offre bancaire à bas prix est de 3.647 euros, soit 72,94%.

Les fumeurs, eux, se retrouvent quelque peu pénalisés avec un cout moyen de 3.530 euros pour une assurance crédit souscrite en délégation. Le prix reste toutefois toujours en dessous de celui d’une offre bancaire économique, avec un écart tarifaire de 1.470 euros, soit 29,4%.

Pour les personnes dépassant le seuil des 45 ans et attestant d’un problème de santé, les prix s’envolent mais rejoignent pour certains, en délégation, les tarifs bas proposés par les banques


News Assurances

© 2017 AssurCity.