Bénéficier d’une indemnisation en cas de catastrophe naturelle

Une catatrophe naturelle et après ?

Les catastrophes naturelles sont les phénomènes que nous ne pouvons pas contrôler. Il convient donc de protéger ses biens pour ne pas avoir à adosser des charges conséquentes quand ces phénomènes surviennent. Pour prendre en charge ces sinistres, il y a ce que nous appelons la garantie catastrophe naturelle souvent incluse dans les contrats d’assurance logement ou automobile.

Catastrophe naturelle : quels évènements ?

Tous les sinistres engendrés par des intempéries sont couverts par la garantie catastrophe naturelle. Il peut s’agir d’une forte pluie, d’une inondation, d’un glissement de terrain, d’un tremblement de terre, etc. La garantie ne fonctionne cependant qu’avec les biens immobiliers, les véhicules et le mobilier.

En matière d’immobilier, la garantie catastrophe naturelle couvrira les dommages matériels du bâtiment et les meubles. Par ailleurs, les honoraires des décorateurs et des architectes sont également pris en charge. Cependant, il faut savoir que le montant total de l’indemnisation dépendra du résultat de l’expertise.

Que faire en cas de sinistre ?

Si l’assuré subit un sinistre provoqué par une intempérie, il lui est nécessaire d’en informer son assureur dans les plus brefs délais, par courrier recommandé. Il devra fournir un dossier comportant tous les éléments pouvant aider l’assureur à estimer la valeur des dommages comme les factures, les photographies du lieu ainsi que les expertises. Le mieux est d’informer l’assureur avant la publication de l’arrêté interministériel par le Journal officiel.

En savoir plus




© 2017 AssurCity.