Quels critères définissent le coût d’une assurance habitation ?

Publié le 25/10/2013

Si votre habitation est située dans une zone à risques, la prime sera plus élevée

Le montant d’une assurance habitation dépend d’un grand nombre de facteurs. Ces derniers augmentent ou diminuent le coût de l’assurance en fonction du niveau de risque et permettent un calcul juste et réaliste. Zoom sur les facteurs les plus courants.

Le lieu de résidence

L’emplacement du lieu assuré joue un rôle très important. Par exemple, si vous résidez dans une zone considérée à risques, ou dans un quartier dit sensible, le niveau de risques encouru sera plus élevé que dans une résidence fermée avec gardien. .

Sécuriser votre résidence par l’installation de dispositifs de sécurité tels qu’un système d’alarme, un détecteur de présence ou de fumée pourra réduire le montant de votre prime.

Les garanties

Comme dans un contrat d’assurance auto, la garantie responsabilité civile est le minimum à avoir. Ainsi, si vous souhaitez être davantage couvert, vous pouvez souscrire des garanties complémentaires. En fonction, des garanties et des risques encourus par votre logement, votre cotisation augmentera.  

Le nombre de garanties joue aussi un rôle prépondérant : plus vous ajoutez de clauses spécifiques au contrat plus vos primes vont augmenter. En clair, plus les couvertures sont larges, plus votre assurance sera élevée.  

Le montant de la franchise

Il faut savoir qu’une assurance logement pas chère aura certainement une franchise élevée. Pour rappel, la franchise est la somme que devra régler l’assuré à son assureur en cas d’incident.

Par ailleurs, sachez qu’il existe différentes formes de franchises. On recense la franchise fixe, la franchise relative et enfin la franchise proportionnelle. Avant de signer un contrat, veillez à bien choisir votre franchise afin d’éviter les mauvaises surprises.




© 2017 AssurCity.