Analyse de l’assurance vie Ebène de la Société Générale

Ebène est le contrat d’assurance-vie multisupport multigestionnaire proposé par les conseillers en gestion de patrimoine (CGP) de la Société Générale aux clients particuliers du groupe.

En cohérence avec son positionnement, Ebène intègre la plupart des caractéristiques et fonctionnalités d’un contrat d’assurance-vie situé à la frontière entre la gestion de patrimoine et la gestion privée.

Au-delà de la gamme d’unités de compte de Société Générale Gestion et d’Amundi proposées au contrat, Ebène propose un certain nombre de supports de référence dans le domaine de la gestion de patrimoine, notamment :

– Carmignac Investissement et Carmignac Patrimoine (Carmignac),

– Centifolia et Eurose (DNCA Finance),

– Magellan (Comgest AM),

– Tricolore Rendement (Edmond de Rothschild AM),

– CCR Croissance Europe (CCR AM)…

Pour l’épargnant qui le souhaite, Ebène permet d’accéder à un service de gestion sous mandat, celui-ci étant mis en œuvre par Société Générale Gestion sur la base des orientations de gestion préalablement définies par le client avec son Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP).

Afin de faciliter l’investissement par les assurés sur des unités de compte, Ebène propose une gamme d’options financières “classiques”, à savoir :

– l’investissement progressif permettant de fractionner en plusieurs fois le placement d’une somme d’argent (généralement significative) sur une ou plusieurs unité(s) de compte, l’objectif étant de lisser le cours d’investissement (et donc d’éviter, le cas échéant, de tout investir en une seule fois et “au plus haut”),

– la sécurisation des gains permettant de réaliser des plus-values latentes (au-delà d’un certain seuil défini d’avance), les gains ainsi dégagés étant alors placés dans le fonds en euros,

– la diversification constante visant à rééquilibrer chaque trimestre l’épargne entre différents supports de placement (selon une allocation d’actifs définie à l’avance), ce dispositif permettant de “moyenner à la baisse” le cours d’entrée sur des unités de compte connaissant une moindre performance d’une part et de “s’alléger” pour partie sur des unités de compte ayant relativement surperformé,

– la dynamisation du rendement consistant à investir automatiquement les revenus perçus sur le fonds en euros sur des unités de compte, ce dispositif permettant de dynamiser progressivement l’épargne tout en sécurisant le fait d’obtenir quoi qu’il arrive 100 % de l’épargne initialement placée sur le fonds en euros.

Principaux atouts d’Ebène

– Rendement annuel net moyen de 3,63 % du fonds en euros sur la période 2009-2013, à comparer à une moyenne de marché de 3,14 %, ce qui correspond en moyenne à 50 centimes (0,5 %) de surperformance annuelle moyenne.

– Possibilité de disposer d’alertes par SMS et/ou email en cas de dépassement d’un certain niveau de seuil de performance à la hausse comme à la baisse pour chacun des supports retenus.

– Existence de deux SCI dans la gamme d’unités de compte proposées au contrat, à savoir Immobilière Top Pierre (Amundi Immobilier) investie principalement sur de l’immobilier d’habitation et Sogevimmo (Sogécap) investie essentiellement sur de l’immobilier de bureaux.

– Couverture en cas de décès, d’un montant global potentiel de 1 525 000 euros de moins-values par le biais de la garantie plancher, cette garantie étant valable jusqu’au 80ème anniversaire de l’assuré.

– Absence de facturation de la garantie plancher, son coût étant intégré dans les frais de gestion annuels de 0,84 % prélevés sur les encours des assurés.

Principaux inconvénients d’Ebène

– Seuil d’entrée du contrat de 150 000 euros de versement initial minimum.

– Gamme d’unités de compte (UC) composée aux trois quarts de supports issus de gestionnaires d’actifs (AM) du Groupe Société Générale.

– Absence d’arbitrages gratuits, en sachant toutefois que les frais d’arbitrage sont plafonnés à 75 euros.

Sur le site Good Value for Money ici


News Assurances

Étiquettes : , , ,

© 2017 AssurCity.