Analyse de CAP Capital Décès d’AGIPI

CAP Capital Décès est une solution de prévoyance individuelle proposée par les conseillers financiers d’AGIPI.

Dans sa version « de base », le CAP Capital Décès d’AGIPI est une solution de prévoyance individuelle permettant de prémunir financièrement « les siens » via le versement d’un capital à son décès. Cette protection peut notamment servir :

-à sécuriser son épouse et ses enfants (pour un père de famille),

-à couvrir un prêt immobilier (alternative à l’assurance de prêt),

-à financer une partie de ses droits de succession…

L’AGIPI est l’une des principales Associations du marché. Partenaire du Groupe AXA, elle propose des offres dans l’univers des assurances de personnes : épargne, retraite, prévoyance, santé… tant pour les particuliers à titre privé que pour les professionnels (TNS) dans le cadre fiscal Madelin.

L’AGIPI dispose de sa propre plateforme de gestion, ce qui lui permet d’apporter un service de qualité, une proximité et une grande réactivité vis-à-vis de ses adhérents.

Le contrat CAP (Convention d’Assurance et de Prévoyance) d’AGIPI pourrait être comparé à un « couteau suisse » dans le domaine de la protection de la personne. Il permet en effet de couvrir de nombreux risques dont le décès, la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) et l’invalidité. La structure « très ouverte » du CAP permet à l’assuré de bâtir « sa » protection sur-mesure en associant les garanties qu’il souhaite et en décidant du niveau de couverture pour chacune d’elles.

A titre d’exemple, le CAP propose déjà les options suivantes sur les risques décès et invalidité:

-Pour le décès :

-Versement d’un capital (de base),

-Versement d’un capital supplémentaire (200 % du capital de base) en cas de décès accidentel,

-Versement d’une rente de conjoint,

-Versement d’une rente éducation aux enfants à charge jusqu’à leur 26ème anniversaire.

-Pour l’Invalidité :

-Versement d’un capital en cas d’invalidité totale ou partielle,

-Versement d’un capital en cas d’invalidité totale ou partielle consécutive à un accident,

-Versement d’une rente d’invalidité jusqu’à 65 ans (voire 60 ans),

-Versement d’une rente d’invalidité viagère.

Au-delà de ces risques et options, le CAP permet également de couvrir d’autres événements de la vie suivants :

-Maladies graves (cancer, infarctus, AVC…) : versement d’un capital

-Perte d’autonomie : versement d’une rente mensuelle

Si l’assuré le souhaite, il peut opter pour un capital décès viager (permettant, par exemple, de financer une partie de ses droits de succession). Le financement de cette garantie pour alors être réalisé :

-soit par le biais de cotisations périodiques(sur 10 à 25 ans),

-soit via le versement de cotisations viagères.

Principaux atouts de CAP Capital Décès d’AGIPI

-Excellent positionnement tarifaire moyen au regard des pratiques de marché.

-Possibilité d’aller au-delà de 1 000 000 € de capital garanti en cas de décès.

-Souscription possible du produit avec un simple questionnaire de santé pour un capital garanti jusqu’à 350 000 € et un âge de moins de 50 ans.

-Large gamme d’options proposées, dont le triplement du capital en cas de décès accidentel.

-Absence d’exclusions en cas de décès ou de PTIA liés à l’activité professionnelle, aux pratiques sportives ou aux loisirs. Pour ces différents cas, l’AGIPI applique des barèmes spécifiques.

Principaux inconvénients de CAP Capital Décès d’AGIPI

-Pas d’indexation possible du capital garanti en cas de décès, celui-ci restant donc fixe dans le temps.

-Âge maximum de couverture du risque de décès de 75 ans.

-Âge maximum de couverture des risques de perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA) ainsi que d’invalidité de 60 ans.

A retrouver sur Good Value For Money

 

Étiquettes : , , ,

© 2017 AssurCity.