Sondage : 73% des Français refusent de donner leur informations personnelles aux assureurs

Selon un sondage de News Assurances, 73% des assurés refuseraient de transmettre leurs données personnelles à leurs assureurs, et ce même contre une réduction tarifaire.

Il semblerait que les Français ne soient pas encore prêts à transmettre leur données personnelles aux assureurs. D’après un sondage de News Assurances, 73 % des assurés seraient contre la transmission de leurs données personnelles à leurs assureurs, et ce même contre une réduction tarifaire. Or, les assureurs comptent sur les objets connectés pour mieux cibler les profils et les risques des Français.

Plus de 17,6 % des sondés évoquent vouloir préserver leur vie privée tandis que  les autres 7 % n’ont pas suffisamment confiance en leurs assureurs pour leur confier la gestion de leurs données sensibles.

Ainsi la transmission de données personnelles pose de nouvelles questions dont celle de la confiance des Français en leurs assureurs.

Lors de ce sondage, les assurés ont pu exposer les raisons de leur refus par une phrase explicative. Ainsi, parmi les répondants ayant accepté de justifier leur réponse (28,4%), 61,97% mettent en avant l’argument de la protection de leur vie privée. Tandis que 25,35% des sondés ayant argumenté leur réponse font, quant à eux, valoir le manque de confiance qu’ils ont en leur assureur pour gérer leurs données privées.

Ainsi un répondant du 8 octobre 2014 écrit “mes données m’appartiennent, je refuse qu’elles soient exploitées.“,  un autre sondé argumente : “la relation avec un assureur doit rester confidentiel et à l’abri de tout piratage. De plus, une relation privilégiée doit se construire pour favoriser un climat de confiance, ce que ne procurera pas une relation via le web.” Enfin un troisième indique “le risque de dérives et d’exploitation ciblée va à l’inverse des principes de la mutualisation des risques“.

L’inquiétude principale des assurés porte essentiellement sur ces deux éléments : la protection de la vie privée et la gestion des données personnelles par une entreprise privée qui pourrait à terme commercialiser ces informations.

De ce fait, il est évident, que si les entreprises d’assurance veulent pouvoir profiter des données des clients pour ainsi affiner leurs tarifs et leurs couvertures, elles ont encore beaucoup de travail. Elles n’y parviendront qu’en gagnant la confiance des Français et en leur proposant des offres tarifaires intéressantes ainsi qu’une véritable valeur ajoutée en termes de services.

Regardez directement la vidéo sur Youtube


News Assurances

© 2017 AssurCity.