Analyse du contrat de Retraite Madelin d’Agipi

Lancé en 1994, le FAR (Fonds de pension Associatif pour la Retraite) d’Agipi est l’un des contrats de Retraite Madelin de référence du marché. Il est donc destiné à une clientèle de travailleurs non salariés (TNS) : artisans commerçants, professions libérales, gérants non salariés… éligibles au régime fiscal Madelin. Le FAR est également accessible, le cas échéant, dans le cadre fiscal Madelin Agricole.

Partenaire d’Axa France, l’Association Agipi distribue principalement ses contrats via le réseau des 900 agents généraux Axa Prévoyance et Patrimoine spécialisés en assurance de personnes ainsi que via le réseau des 3. 300 agents généraux Axa Assurances. Avec environ 550. 000 adhérents, Agipi est l’une des principales associations d’épargnants en France.

Le FAR dispose d’un portefeuille d’environ 65. 000 contrats ; il connaît une bonne dynamique annuelle de production avec environ 6. 000 nouveaux souscripteurs chaque année.

Le FAR est un contrat de Retraite Madelin multisupport multigestionnaire doté des caractéristiques financières suivantes :

  •  Une gamme de 10 unités de compte (UC) est proposée à l’adhérent. Leur libellé est facilement compréhensible pour l’épargnant (par exemple : Agipi Action, Agipi Marchés Emergents). Figure notamment dans cette gamme un Fonds Commun de Placement à Risques, le FCPR Agipi Innovation.
  • Le fonds en euros du FAR se situe dans la bonne moyenne au regard du marché de la Retraite Madelin. Le taux servi (net de frais de gestion et brut de prélèvements sociaux) a été de 3,50 % en 2011, 3,00 % en 2012 et 2,70 % en 2013. Cela correspond à une moyenne de 3,13 % pour la période 2011-2013, à comparer à une performance moyenne de 3,02 % pour les contrats de Retraite Madelin.

Au-delà de la gestion “libre” totalement à la main de l’adhérent, le FAR propose 3 autres modes de gestion financière :

  1. la gestion “patrimoniale” orientée à 70 % sur le fonds en euros et à 30 % sur des unités de compte,
  2. la gestion “évolutive” visant à sécuriser l’épargne investie en fonction de l’horizon de temps restant jusqu’au départ à la retraite,
  3. la gestion “orientée” consistant à faire évoluer le support d’investissement (Agipi Dynamisme, Agipi Equilibre, Agipi Prudence) des versements au fur et à mesure du rapprochement de l’échéance de départ à la retraite.

En réponse à une attente de certains TNS, le FAR propose aux adhérents âgés de moins de 50 ans qui le souhaiteraient de souscrire une garantie dite de “conversion minimale” leur permettant de sécuriser (le jour de ses 50 ans) la table de mortalité et le taux technique qui seront appliqués pour l’ensemble des versements effectués entre leur 50ème et leur 65ème anniversaire.

Lors du service de la retraite, les frais prélevés sont forfaitairement fixés à 2 € par arrérage pour les rentes mensuelles. C’est un point différenciant au regard du marché où la pratique usuelle est de prélever des frais de gestion et de service des rentes de 3 %.

Le FAR propose plusieurs garanties de prévoyance en option, à savoir :

  • Une garantie en cas de décès durant la phase “active” de constitution de la retraite permettant, le cas échéant, la mise en œuvre d’une rente viagère vis-à-vis du(des) bénéficiaire(s) désigné(s) au contrat ;
  • Une garantie de bonne fin en cas de décès lors de la période de constitution de la retraite visant à compléter le capital constitué au décès avec le cumul des cotisations restant à verser sur la base de l’engagement annuel de l’assuré jusqu’à son 67ème anniversaire ;
  • Une garantie d’exonération des versements en cas d’incapacité totale de travail ou d’invalidité totale ou partielle par suite d’un accident ou d’une maladie ;

Principaux atouts du FAR Retraite Madelin d’Agipi

  • Produit bénéficiant désormais de 20 années d’expérience du marché de la Retraite Madelin par l’Agipi.
  • Richesse du produit en termes de garanties et d’options, beaucoup d’entre elles étant “uniques” sur le marché.
  • Produit complet au regard des “standards” du marché de la Retraite Madelin, que ce soit notamment en termes d’options financières ou d’options de rentes.
  • Absence totale de frais en cas de demande de transfert sortant par l’adhérent de son contrat FAR vers un autre contrat de retraite Madelin du marché.
  • Frais de service des rentes mensuelles limités à 2 € par mois.

Principaux inconvénients du FAR Retraite Madelin d’Agipi

  • Montant minimum de versement à l’entrée de 1. 000 €.
  • Frais à l’entrée sur les versements de 5 %.
  • Seules 3 unités de compte (UC) sur les 10 de la gamme sont gérées par des sociétés de gestion d’actifs externes au Groupe Axa.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/epargne-retraite-madelin-lgn0000004


News Assurances

© 2018 AssurCity.