Analyse du contrat PERP du Conservateur

Proposé par le « référent » du marché de la tontine en France, Conservateur PERP est un plan d’épargne retraite populaire multisupport. Il constitue une solution complémentaire de préparation à la retraite par rapport à une tontine (une association collective d’épargne) à prime périodiques.

Conservateur PERP est souscrit par l’Association MIPRE (Mouvement Interprofessionnel Pour la Retraite) auprès des Assurances Mutuelles Le Conservateur, société d’assurance-vie à forme mutuelle bénéficiant d’un bon taux de couverture de ses exigences de marge de solvabilité.

Conservateur PERP bénéficie de la fiscalité propre aux plans d’épargne retraite populaire en termes de possibilité de déduire tout ou partie des cotisations versées de son revenu imposable, sous réserve bien sûr d’être soumis à l’impôt sur le revenu (IR). En contrepartie, les sommes versées sont quasiment bloquées jusqu’à l’âge de départ à la retraite. Au moins 80 % du capital constitué doit alors être transformé en rente viagère (qui sera elle soumise à l’IR).

Lancé en 2004, Conservateur PERP se développe progressivement depuis. Le produit bénéficie désormais de 10 années d’ancienneté, ce qui permet de l’évaluer avec une bonne prise de recul.

L’un des points-clés de Conservateur PERP est le rendement particulièrement élevé servi sur son fonds en euros, avec respectivement les taux suivants (nets de frais et bruts de prélèvements sociaux) :

  • 2013 : 4,10 %,
  • 2012 : 4,10 %,
  • 2011 : 4,00 %.

Avec un taux moyen servi de 4,07 % sur la période 2011-2013, Conservateur PERP affiche la plus haute performance du marché pour un fonds en euros de PERP.

Conservateur PERP propose une gamme de dix unités de compte (quasiment toutes gérées par Conservateur Gestion Valor) organisées autour de cinq modes de gestion financière :

  • Actions françaises : Indice valor
  • Actions européennes : Conservateur Unisic (4 * Morningstar)
  • Actions internationales : Intervalor
  • Gestion diversifiée : Altivalor (4* Morningstar), Arevalor (4* Morningstar), Immo-Or, Optivalor,
  • Gestion obligataire: Obivalor, Pluvalor, Pluvalor Premium (4* Morningstar).

La gamme de rentes proposées au dénouement du contrat est complète avec notamment les possibilités de mettre en place, au-delà (ou en complément) de la rente viagère perçue par l’adhérent :

  • une réversion à 50 %, 60 %, 100 %,
  • des annuités garanties dans la limite de l’espérance de vie théorique diminuée de 5 ans et pour un maximum de 20 ans.

Atouts

 Principaux atouts de Conservateur PERP

  • Meilleure performance du marché pour un fonds en euros de PERP avec un taux moyen servi de 4,07 % sur la période 2011-2013.
  • Accessibilité du produit avec un versement minimum à la souscription de 200 € et des versements mensuels possibles dès 50 €.
  • Produit simple et complet au regard des caractéristiques usuelles du marché pour un plan d’épargne retraite populaire multisupport.
  • Ancienneté du produit sur le marché, continuité de la politique de développement du Conservateur sur son PERP.
  • Bonne complémentarité (en termes d’avantages respectifs) avec une tontine à primes périodiques (PP), le cas échéant, pour un épargnant qui souhaiterait associer les deux produits en vue de la préparation de sa retraite.

Inconvénients

Principaux inconvénients de Conservateur PERP

  • Impossibilité, pour l’épargnant qui le souhaiterait et en sachant que c’est souvent facturé « cher » par le marché, de sécuriser la table de mortalité appliquée lors du dénouement du contrat en rente viagère.
  • Arbitrages gratuits limités à un seul par an.
  • Absence d’options financières de gestion permettant à l’épargnant, qui le souhaiterait, de réaliser automatiquement des arbitrages sur son épargne en fonction des conditions de marché.

Lien URL : Good Value For Money


news assurances

Étiquettes : , , ,

© 2017 AssurCity.