Après une inondation ou un incendie, comment relancer mon activité ?

Inondation, incendie, dégâts des eaux : un sinistre peut avoir des conséquences catastrophiques pour une entreprise.

Les dégâts matériels sont en général couverts dans les garanties souscrites par les professionnels. Mais ces derniers oublient souvent qu’ils seront dans l’incapacité d’utiliser leur outil de travail et donc de générer du chiffre d’affaires pendant toute la durée de la réhabilitation de leurs locaux. Cela peut prendre de quelques semaines à plusieurs mois, voire une année. De quoi mettre certaines sociétés dans des situations critiques.

Lorsque les locaux ont une importance capitale pour l’exercice de l’activité, dans le cas par exemple d’un commerce, d’un restaurant ou d’un atelier de menuiserie… il est donc indispensable de compléter sa couverture par une garantie perte d’exploitation. Elle permet aux professionnels de faire face pendant cette période aux charges fixes et à la perte de marge brute de l’entreprise, et les aide a redémarrer après un sinistre important. Sans cette garantie, 3 entreprises sur 5 touchées par un incendie ne survivent pas plus de 3 ans.

Selon la Fédération française des sociétés d’assurance, les professionnels font face à un million de sinistres par an. Pour chaque entreprise, cela peut représenter des centaines de milliers voire des millions d’euros de frais liés aux pertes d’exploitation. Souscrire une garantie pertes d’exploitation est donc tout sauf un luxe.

Regardez directement la vidéo sur Youtube


news assurances

© 2017 AssurCity.