Mon père âgé et fragile risque de chuter chez lui. Que puis-je faire ?

Une question de Véronique, de Nantes : « Mon père âgé et fragile risque de chuter chez lui. Que puis-je faire pour qu’il puisse continuer à vivre à son domicile en toute sérénité ? »

Bonjour Véronique,

L’intervention d’une aide à domicile pourrait vous aider, mais cette solution n’est pas toujours facile à faire accepter, psychologiquement et financièrement.  Sachez qu’il existe aussi des solutions d’aide à distance : la télé-assistance médicalisée. Proposé par les assureurs, ce service est très utile car il permet de vivre seul à son domicile en toute sérénité lorsqu’on avance en âge. Toutefois il est encore peu connu du grand public. La France compte environ 400.000 abonnés à ce service.

Le principe de la télé-assistance médicalisée est simple. D’un côté, l’abonné reçoit un bracelet ou un médaillon d’appel d’urgence et un transmetteur, relié aux prises téléphoniques avec micro et haut-parleur performants. De l’autre, une équipe de conseillers et de médecins reçoit des appels 24h/24, pour soutenir les personnes, leur fournir des conseils médicaux personnalisés, les rassurer en cas d’angoisse, éventuellement organiser les secours et servir de relais avec le médecin traitant.

Avant de choisir une formule de télé-assistance, comparez bien les offres. Les objets connectés dédiés à la santé sont en plein développement. Mais attention, faites bien la part des choses entre ce qui est accessoire et ce qui est essentiel. L’importance de la relation humaine, la qualité de l’écoute et la présence ou non de médecins au sein du plateau de téléassistance feront la différence.

Côté tarifs, l’abonnement peut varier entre 30 et 40 euros par mois et peut atteindre 60€ euros si on y ajoute des options.

Il existe souvent plusieurs formules d’abonnement : par exemple un contrat de courte durée le temps des vacances.

Enfin, sachez que la télé-assistance médicalisée a été reconnue comme service à la personne en 2007. De ce fait, les abonnés peuvent bénéficier d’une déduction fiscale ou d’un crédit d’impôt égal à 50 %.

Voilà Véronique, vous savez à peu près tout sur la télé-assistance. En choisissant ce service, votre père pourra continuer à vivre chez lui en toute quiétude. Et vous serez rassurée !

Regardez directement la vidéo sur Youtube


news assurances

Étiquettes : , , , , , , , ,

© 2018 AssurCity.