Analyse du contrat Concordances PERP Advance de Legal & General

legal-&-general

Concordances PERP Advance est le contrat de retraite individuelle proposé par le réseau de conseillers financiers Legal & General.

C’est un produit d’assurance-vie fonctionnant dans le cadre fiscal du plan d’épargne retraite populaire (PERP), c’est-à-dire : • permettant une déduction fiscale des versements du revenu net imposable dans la limite de 10 % des revenus professionnels de l’année précédente plafonnés à 8 fois le plafond annuel de la sécurité sociale (PFSS), soit 30 432 € pour 2015, • avec pour contrepartie une sortie possible du contrat (quasi) exclusivement au moment du départ à la retraite avec une transformation d’au moins 80 % du capital constitué à date sous la forme d’une rente générant un supplément individuel de retraite.

Afin de permettre à l’épargnant de profiter d’un horizon de placement généralement long (10 ans, 20 ans voire 30 ans) jusqu’à l’échéance de son départ à la retraite, Concordances PERP Advance propose 4 modes de gestion financière : • une gestion totalement sécurisée (« profil modéré ») reposant sur un investissement à 100 % sur le fonds en euros du contrat, EUROPERP, • une gestion par horizon (« profil programmé) consistant à réduire automatiquement l’exposition en risque au fur et à mesure du rapprochement de l’échéance prévue de départ à la retraite : o à plus de 20 ans de l’échéance, l’épargne est investie à 60 % dans le fonds en euros et à 40 % sur le fonds indiciel « Stratégie Indice Europe », o à 1 un de l’échéance, on est descendu graduellement à seulement 5 % d’épargne sur le fonds indiciel, • une gestion avec une allocation de référence (« profil équilibré ») reposant sur le principe d’une allocation constante à 60 % sur le fonds en euros et à 40 % sur « Stratégie Indice Europe », un rééquilibrage annuel automatique permettant, soit de réaliser des plus-values latentes, soit de réinvestir à la baisse, • une gestion libre (« profil liberté ») à la main de l’adhérent.

La gamme d’unités de compte (UC) proposée par Concordances PERP Advance est originale (mais intéressante) pour l’épargnant : • Partant du constat que les FCP / OPCVM du marché ne à délivrent une performance au moins égale à leur(s) indice(s) de référence que dans 1/3 des cas (en raison notamment de frais de gestion internes assez élevés « à compenser »), Legal & General a fait le choix de ne mettre que des supports indiciels dans Concordances PERP Advance. Aussi, les unités de compte (UC) du contrat sont pour 17 d’entre elles des trackers (ETF) encapsulés. • Ce choix permet à l’épargnant d’avoir la certitude de répliquer l’indice de référence qu’il a retenu, par exemple : le CAC 40 pour le support « Stratégie CAC ». • Un certain nombre d’indices sont ainsi proposés à l’épargnant, notamment le CAC 40 (actions France), le Standard & Poor’s 500 (actions Etats-Unis) et le DAX (actions Allemagne). • Les frais de gestion intrinsèques de ces 17 supports indiciels sont de 1,19 % en moyenne. C’est inférieur à ce qui se pratique sur le marché des FCP et des OPCVM.

Le contrat propose également un support immobilier, la SCI Primonial Capimmo (gérée par Primonial REIM) : • Ses performances annuelles ont été respectivement de 4,70 % en 2014, de 5,04 % en 2013 et de 5,07 % en 2012. • C’est une SCI investie (au 15 mai 2015) à 39 % dans des SCPI, à 35 % dans des OPCI, à 24 % dans de l’immobilier en direct et à 2 % dans des foncières cotées. L’investissement dans l’immobilier est par nature un placement de long terme ; c’est cohérent avec une approche de préparation à la retraite.

Principaux atouts de Concordances PERP Advance • Absence de frais d’entrée sur les versements. • Limitation des frais dans les unités de compte grâce au choix d’encapsulation de supports indiciels (de type trackers ou ETF). • Accès à un support immobilier, la SCI Primonial Capimmo. • 12 arbitrages gratuits par an. • Gamme complète de rentes viagères accessibles lors du dénouement du contrat en supplément de retraite.

Principaux inconvénients de Concordances PERP Advance • Seuil d’entrée du contrat relativement élevé, à savoir 5 000 €, mais cohérent avec le positionnement patrimonial de Legal & General. • Montant minimum des versements périodiques de 400 € par mois. • Absence d’option (généralement payante sur le marché) permettant à l’épargnant de sécuriser la table de mortalité applicable pour chacun de ses versements.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/perp-lgn0000014

news assurances

© 2017 AssurCity.