Comment ça marche? La protection juridique.

620ep19

La garantie « protection juridique » permet à un assuré de déléguer ses soucis juridiques à une équipe de juristes experts.

Cette garantie intervient dans de nombreux domaines de la vie privée et salariée. Elle peut couvrir par exemple des litiges liés à son logement ou à sa voiture mais aussi des problèmes de voisinage, une confrontation avec son employeur ou encore une réclamation auprès d’un vendeur à la suite d’un achat.

L’assuré bénéficie de 3 niveaux d’intervention.

Le 1er est celui de l’information où des experts répondent aux questions et donnent les premiers éclairages par exemple sur la conformité d’un acte, ou l’interprétation d’une loi.

Le niveau suivant concerne l’accompagnement dans les démarches en cas de litige. Les experts de la protection juridique indiquent la marche à suivre et aident l’assuré à négocier la meilleure solution amiable.

Et le dernier niveau est celui de la défense de l’assuré devant la justice soit parce qu’il  demande réparation auprès d’un tiers pour un préjudice qu’il estime avoir subi, soit parce qu’il doit se défendre, car un tiers l’accuse d’être responsable d’un préjudice.

En cas de litige, l’assurance protection juridique prend en charge :

les honoraires de l’avocat,

les frais d’expertise,

les frais de procédure.

L’assuré peut choisir librement son avocat. Il n’est pas obligé d’opter pour celui proposé par son assurance.

La plupart des contrats de garantie de protection juridique couvre l’assuré et sa famille. Cette garantie peut soit faire l’objet d’un contrat spécifique de protection juridique, soit être intégrée dans un contrat habitation ou automobile.

Enfin, lors de la souscription, il est important d’être vigilant à certaines clauses telles que :

des exclusions comme la non intervention pour des infractions au Code de la route ou lorsque le litige est antérieur à la souscription du contrat,

un seuil d’intervention, en-dessous duquel l’assurance n’interviendra pas,

un plafond de prise en charge, au-dessus duquel les sommes seront réglées par l’assuré,

un plafonnement des honoraires d’avocat,

des limites territoriales d’intervention (par exemple, la France métropolitaine).

news assurances

Étiquettes : , ,

© 2017 AssurCity.