Analyse du contrat Retraite Mutualiste du Combattant de La France Mutualiste

la-france-mutualiste

La Retraite Mutualiste du Combattant (RMC) est le produit historique de La France Mutualiste. C’est un contrat de retraite individuelle permettant de cumuler deux avantages fiscaux très significatifs (dans le cadre de plafonds légaux), à savoir :

  • une déduction de votre revenu imposable des cotisations versées sur votre contrat RMC,
  • une exonération à la fois de l’impôt sur le revenu (IR) et des prélèvements sociaux de la retraite qui vous sera versée le moment venu,

La Retraite Mutualiste du Combattant est accessible :

  • aux anciens combattants (susceptibles de prouver la participation à une mission ou un conflit extérieur durant au moins 90 jours),
  • aux veufs / veuves / orphelins / ascendants d’un militaire mort pour la France à titre militaire.

RMC est clairement un produit conçu par la Nation française pour remercier ceux qui se sont engagés pour elle en risquant leur vie (et qui pour certains d’entre eux sont allés jusqu’au don de leur vie pour leur patrie). D’où un cadre financier très attractif que toute personne éligible au régime à objectivement tout intérêt à souscrire.

La Retraite Mutualiste du Combattant fonctionne dans le cadre fiscal de l’assurance-vie sous la forme d’un contrat monosupport en euros :

  • L’adhérent décide librement de ses versements qui peuvent être (de manière non exclusive) :
    • soit libres en fonction de ses rentrées d’argent,
    • soit périodiques avec un montant mensuel minimum de 30 €.
  • L’assureur (en l’occurrence La France Mutualiste) gère l’argent investi par les adhérents dans un fonds en euros, ce qui signifie :
    • Une totale garantie de l’épargne investie pour l’assuré.
    • Une revalorisation annuelle de l’épargne sous la forme d’une participation aux bénéfices.
  • La table de mortalité qui sera appliquée, le cas échéant, lors de la transformation du capital constituée en retraite (rente viagère) est garantie par La France Mutualiste au fil des versements de l’adhérent.

La rente versée à l’adhérent peut être demandée dès ses 50 ans, sous réserve que celui-ci ait au moins cotisé durant 10 années au régime. La retraite est alors payée trimestriellement par La France Mutualiste. Elle bénéficie en outre d’une bonification annuelle de la part de l’Etat français, au-delà de ce que les revenus financiers du régime permettent de donner.

Le fonds en euros de La Retraite Mutualiste du Combattant (RMC) a une composition financière particulièrement adaptée, à la fois :

  • à la situation actuelle de taux historiquement bas des placements obligataires (l’OAT à 10 ans n’ayant qu’un rendement de 0,83 % au 23 novembre 2015),
  • à un engagement à long terme en vue de la retraite avec respectivement 16,0 % d’immobilier et 8,1 % d’actions, en sachant que la « norme » des fonds en euros établie par Good Value for Money est respectivement de 5,2 % d’immobilier (seulement) et de 8,6 % d’actions.

Le rendement du fonds en euros de La Retraite Mutualiste du Combattant (RMC) a été particulièrement élevé au cours de ces dernières années ; il s’établit ainsi à 3,65 % en moyenne pour ses trois dernières années (2012-2014), à comparer à un marché situé à 2,76 % (source : Good Value for Money).

Principaux atouts de la Retraite Mutualiste du Combattant

  • Rendement du fonds en euros de 3,65 % en 2012, 2013, 2014.
  • Frais à l’entrée sur les versements limités à 1,00 % au maximum.
  • Fiscalité très favorable (sous réserve de certains plafonds) avec une déduction des versements du revenu imposable et une non-fiscalisation de la retraite versée.
  • Possibilité de mettre en place des versements mensuels dès 30 €.
  • Composition du fonds en euros largement ouverte à l’immobilier (16 % des actifs), ce qui constitue une garantie de rendement pour le futur et une réserve de plus-values latentes.

Principaux inconvénients de la Retraite Mutualiste du Combattant

  • Produit réservé aux seuls anciens combattants et à leur proche (en cas de décès en opération d’un militaire).
  • Impossibilité d’investir sur des unités de compte (UC), mais en sachant que le rendement du fonds en euros est excellent.

Lien URL : http://www.goodvalueformoney.eu/selection/perp-lgn0000014

Lire la suite ici : Analyse du contrat Retraite Mutualiste du Combattant de La France Mutualiste (source : news assurances – N°1 de l'aide aux assurés)

news assurances

© 2017 AssurCity.