Quand les drones se transforment en lampadaires volants pour votre sécurité

Un éclairage public défaillant ? Une zone dépourvue de lumière ? Un problème sur les optiques du véhicule ? Direct Line a la solution. Cette compagnie britannique d’assurance vient de mettre au point un « drone éclaireur » (quadri ou hexacoptère). Plus exactement une flotte de drones munis de lampes qui vient à votre secours en cas de besoin.

Des drones pilotés par un opérateur à distance

La société a mis en ligne une vidéo. On y voit nos fameux « drones éclaireurs » être testés avec succès. Une jeune femme devant rentrer à pied utilise l’application Fleetlights. En appuyant sur le bouton « Eclaire ma route », des drones viennent à sa rencontre et elle peut ainsi marcher en toute « sécurité », confie-t-elle, jusque chez elle.

Un conducteur fait également le choix d’appeler à la rescousse ces drones « lumière » pour éclairer depuis les airs son parcours nocturne sur une route de campagne sinueuse. Quelques minutes plus tard, ces derniers débarquent seuls ou en essaim (selon la formule choisie) afin d’illuminer son trajet et ce, grâce au système GPS du téléphone. Ils sont pilotés par un opérateur à distance qui contrôle un « drone maître » que les autres membres de l’essaim suivent.

Le futur des technologies d’éclairage

S’il existe une véritable plaquette de documentation sur ce service, ce dernier n’est pas encore disponible. Aussi spectaculaire que soit cette vidéo, il ne s’agit en effet « que d’une expérimentation de prospective sur ce que pourrait-être le futur des technologies d’éclairage », a expliqué sur Twitter la compagnie qui mise ici sur la prévention des risques.

Des tests ont bien été effectués mais pour le moment aucune exploitation commerciale n’est prévue. Ce qui explique sûrement pourquoi Direct Line ne se soucie pas des problèmes de sécurité que pourrait poser un tel dispositif (réglementation sur l’exploitation des drones, usage de l’espace aérien, etc.). Reste que la compagnie d’assurance croit au potentiel de ses « drones éclaireurs » et en appelle, selon BFMTV, aux développeurs bourrés de talent pour améliorer son logiciel.

Actualités de l'assurance

© 2017 AssurCity.