Assurance : Disney va toucher 50 millions de dollars après la mort de Carrie Fisher

Les fans de Star Wars sont endeuillés depuis le décès à 60 ans de Carrie Fisher le 27 décembre 2016 à Los Angeles en Californie (Etats-Unis), à la suite d’une crise cardiaque. De son côté, Disney s’apprête à toucher la plus grosse police d’assurance individuelle de l’histoire du cinéma. En effet, Carrie Fisher ne pouvant pas incarner la princesse Leia dans les prochains volets de la saga Star Wars, le studio américain devrait toucher 50 millions de dollars d’assurance.

D’après les informations du site Insurance Insider, cette disposition figurait sur le contrat signé par l’actrice, dans le cas où elle « serait incapable de remplir ses obligations sur les prochains films Star Wars ». Le contrat d’assurance avait été contracté auprès de la compagnie britannique Lloyd’s et couvrait les accidents pendant et en dehors du tournage et, donc, le décès de l’actrice.

Suspens autour de l’épisode IX

Carrie Fisher avait repris son rôle de princesse Leia Organa dans l’épisode VII, Le réveil de la Force, sorti en 2015. Au moment de son décès, elle venait de finir le tournage des scènes de l’épisode VIII, qui devrait sortir en décembre 2017. Si ce tournage est achevé, le mystère reste entier sur le sort réservé à son personnage dans l’épisode IX prévu pour 2019. Disney n’a pas encore communiqué sur le sujet mais pourrait recourir aux effets spéciaux, comme l’avait déjà fait Universal pour boucler le tournage de Fast & Furious 7, endeuillé par la mort de Paul Walker.

Actualités de l'assurance

© 2017 AssurCity.