Tête plate du nourrisson : des dangers négligés

De nombreux bébés développent le syndrome de la tête plate. Beaucoup trop même selon l’association Le Lien qui alerte les autorités sur ce mal dû à la position prolongée de l’enfant sur le dos. Outre l’aspect esthétique, ce problème peut aussi avoir des conséquences sur sa santé.

La tête plate du nourrisson appelée aussi plagiocéphalie

La plagiocéphalie, c’est le nom médical pour qualifier la tête plate des nourrissons qui arrive notamment pendant son sommeil. Cette déformation du crâne se situe à l’arrière de la tête, le crâne étant très malléable après la naissance, l’exposition prolongée sur le dos peut avoir des conséquences sur sa forme jusqu’à l’aplatir.

L’association Le Lien a voulu profiter de la Journée mondiale sur la plagiocéphalie et les déformations crâniennes pour alerter les autorités compétentes à savoir la HAS (Haute Autorité de Santé). Les cas rencontrés par les médecins seraient en effet de plus en plus nombreux. En chiffre, ce mal concernerait 20% des nourrissons.

Sommeil du bébé : le positionnement peut avoir de graves conséquences

Les associations et les parents souhaitent se lever contre cette situation qui semble figée. Il faut alerter les autorités sur les conséquences de la plagiocéphalie pouvant être graves. Cette déformation peut en effet avoir des effets sur le bébé et sa vie future. Des problèmes d’équilibre, vertébraux, de mâchoire ou encore de scoliose peuvent arriver souligne le spécialiste Thierry Marck via LeParisien.fr.

Pour contrer ce problème il ne faut pour autant pas mettre l’enfant sur le ventre (afin d’éviter la mort subite du nourrisson) mais alterner la position en le mettant sur le côté par moment peut diminuer les risques de plagiocéphalie.



Étiquettes : , , , ,

© 2017 AssurCity.