Bientôt la fin de la Sécurité sociale étudiante ?

Les étudiants pourraient prochainement être rattachés au régime général. Si tel est le cas, la fin des mutuelles étudiantes approcherait. Cette « exception » française serait pour le président de la République Emmanuel Macron « inefficace ».

Les étudiants pourraient être rattachés au régime général

Lorsqu’un étudiant s’inscrit à l’université, il doit passer par la case mutuelle étudiante. Il fait face à un choix pour signer la bonne couverture qui le protègera pour ses soins de santé.

À l’avenir cette étape pourrait disparaître. Emmanuel Macron et la ministre de la Santé Agnès Buzyn réfléchissent à une nouvelle organisation. Au programme, les étudiants seraient à l’avenir rattachés au régime général de la Sécurité social ou régime dont l’individu était lié avant d’avoir le statut d’étudiant. Pour cette deuxième option cela relève donc du régime des parents comme la MSA pour le régime agricole ou le RSI pour les indépendants.

La disparition des mutuelles étudiantes faciliterait la vie des étudiants

La conséquence directe de ce changement serait la disparition des mutuelles étudiantes. Pour le président de la République, cela permettrait de simplifier la vie des étudiants mais aussi de dégager des économies. Une simplification qui tiendrait sur la suppression des étapes d’inscription et de désinscription à la fin du cursus de l’étudiant.

Si cette réforme passe, sachez que les étudiants pourront toujours s’affilier à une offre complémentaire de santé auprès des mutuelles étudiantes. Mais les dossiers risquent de fortement diminuer et donc de faire disparaître ces organismes.

Nous en saurons plus cet automne lorsque ce chapitre sera cadré au cours des discussions pour le financement de la Sécurité sociale pour l’année 2018.

via lesechos.fr



© 2017 AssurCity.