Samsung peut tester ses voitures autonomes en Californie

A l’instar de Google qui a eu l’autorisation de tester ses véhicules autonomes, Samsung a obtenu le feu vert des autorités californiennes. L’entreprise peut désormais réaliser des tests en conditions réelles. Explications.

Samsung rejoint Apple, Google et Tesla

C’est maintenant au tour de Samsung d’être autorisé à tester les voitures sans conducteur sur les routes californiennes.

En effet, le géant sud-coréen mondialement connu pour ses smartphones apparaît sur le site web du Service des immatriculations de Californie. D’ailleurs, Samsung Electronics est la dernière entreprise à obtenir le précieux permis.

Auparavant, d’autres entités comme Waymo, filiale de Google, Tesla ou Apple, ont été autorisées à tester leurs voitures autonomes sur les routes de l’Etat américain.

Un mastodonte de l’électronique

Pour mémoire, en 2015, le groupe Samsung a mis en place une équipe spécialement dédiée à l’électronique automobile et aux composants pour les voitures autonomes.

L’année suivante, le géant sud-coréen a fait l’acquisition de Harman International Industries, équipementier américain spécialisé dans les équipements embarqués disposant d’une connexion à Internet.

Proposant une gamme élargie de produits électroniques (smartphones, téléviseurs, électroménager, informatique,…), Samsung Electronics a obtenu il y a quelques mois l’autorisation de tester ses engins autonomes sur les routes sud-coréennes.



© 2017 AssurCity.