Le premier bus intelligent est chinois

La chine travaille au développement de la voiture autonome et particulièrement concernant les transports urbains, explique BFM Business dans un reportage. Le pays a d’ailleurs mis en service (en phase de test) le premier bus intelligent, une sorte de tramway sans rails ! Explications.

Le premier bus intelligent

Si d’aspect il est à mi-chemin entre un bus très long et un tramway, c’est surtout les technologies qu’il renferme qui sont importantes ! C’est un modèle qui s’inscrit dans les ART (Autonomous Rail Transit), c’est à dire, un bus de transit autonome, par rail ! Ce bus peut aussi bien rouler sur des rails que sur la route grâce à des pneus en caoutchouc et va suivre un parcours virtuel défini. Des capteurs sur les routes forment une ligne virtuelle que le bus va suivre pour aller d’un point A à un point B mais est capable de changer de trajet en cas d’embouteillages par exemple. Autonome, ce bus sait quand freiner, accélérer, etc.

Le bus en chiffres :

  • 32 mètres de long
  • Recharge de 10 minutes = parcours de 25 km à 70 km/h
  • Accueil de 300 à500 personnes

Bien moins cher en investissement qu’un tramway classique, il ne fait aucun doute que les villes vont bientôt s’arracher ce type de transport en commun.



Étiquettes : , ,

© 2017 AssurCity.