Des patchs anti-tabac remboursés par la Sécurité sociale dès le 20 mai

A partir du 20 mai des patchs anti-tabac seront remboursés par la Sécurité sociale. Une mesure saluée par la ministre de la Santé Agnès Buzyn et qui vient s’ajouter au remboursement des gommes à mâcher Nicotine EG mis en place le 28 mars dernier.

Des patchs anti-tabac remboursés à partir du 20 mai

La lutte contre le tabagisme est l’une des priorités du ministère de la Santé. Après l’augmentation des prix des paquets de cigarettes, la ministre de la Santé Agnès Buzyn vient d’ajouter une nouvelle mesure visant à réduire le nombre de fumeurs. Cette fois, le gouvernement ne s’attaque pas au porte-monnaie des fumeurs, bien au contraire. A partir du 20 mai, des patchs anti-tabac seront remboursés. « Soutenir les fumeurs qui souhaitent arrêter de fumer est un impératif, ils sont victimes du tabac », a ainsi rappelé la ministre dans un communiqué publié hier.

D’autres substituts nicotiniques bientôt remboursés

Cette décision de rembourser des patchs anti-tabac intervient dans le cadre du plan « Priorité prévention » présenté fin mars par la ministre. Tous les patchs ne sont néanmoins pas concernés. « Deux traitements de substitution nicotinique sont désormais remboursables », a indiqué Agnès Buzyn. Il s’agit des patchs Nicotine EG et NicoretteSkin pour lesquels un prix unique a été fixé. Le premier sera vendu 14,14 €, et le second 28,55 €. Les deux produits seront remboursés à 65% par l’Assurance maladie. « Cette prise en charge permet à tous les patients l’accès à ces traitements de substitution, y compris aux plus modestes », a affirmé la ministre.

Le remboursement de patchs anti-tabac vient s’ajouter à celui des gommes à mâcher Nicotine EG (14,14€).  Ces derniers le sont en effet depuis le 28 mars dernier. Et la liste devrait prochainement s’allonger. Le gouvernement prévoit en effet de rembourser d’autres produits, qui sont également des substituts nicotiniques. Le forfait d’aide au sevrage de 150 € par an sera quant à lui « maintenu jusqu’à la fin de l’année », a annoncé Agnès Buzyn.

© 2018 AssurCity.