Une campagne lancée sur la Prep, un traitement préventif contre le VIH

L’association Aides a lancé, mercredi 4 juillet, une campagne nationale d’information et de promotion sur la Prep. Méconnu, ce traitement est préventif contre le VIH. EN France, seules 7 000 personnes l’utilisent.

Faire baisser le nombre de nouvelles contaminations 

Lancement de la campagne #Prep4Love. Aides, l’association de lutte contre le VIH et les hépatites virales, a lancé, mercredi 4 juillet, une campagne nationale d’information et de promotion de la Prep. Mais qu’est que la Prep ? Il s’agit d’un traitement antirétroviral de prévention contre le VIH. « Prep : un comprimé par jour vous protège du VIH », explique lune vidéo. Cette gélule s’accompagne également d’un suivi médical régulier et de dépistages. Nommée #Prep4Love, cette campagne doit permettre de faire connaître un traitement jusqu’à présent trop méconnu. Alors qu’il a été autorisé il y a 18 mois, seules 7 000 personnes l’utilisent en France.

97 % des prescriptions de Prep ont été délivrées à des HSH

Destiné aux personnes séronégatives les plus exposées au virus du sida, ce traitement n’est pas à prendre en substitution du préservatif, mais est un outil complémentaire. « Cet outil s’adresse […] en particulier (à) celles qui rencontrent des difficultés à utiliser le préservatif ou à négocier son usage avec leurs partenaires. C’est notamment le cas de nombreuses femmes, encore trop souvent tributaires du bon-vouloir des hommes pour se prémunir contre le VIH », détaille à France Info Camille Spire, membre du conseil d’administration de l’association Aides.

D’après les dernières données communiquées, 97 % des prescriptions ont été délivrées à des HSH (hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes). La Haute autorité de Santé (HAS) rappelle de son côté que la Prep est recommandée à toutes les personnes exposées à un haut risque de contracter le VIH. Il s’agit des travailleuses et travailleurs du sexe, des personnes migrantes, des homosexuels ou HSH, des personnes trans ou bien encore des usagers de drogue par injection.



Étiquettes : , , , , ,

© 2018 AssurCity.