Habitation : réforme des APL au printemps 2019

Attendue pour début 2019, la réforme des APL aura lieu au printemps. Après cette date, les aides au logement devraient être calculées sur la base des revenus en cours et non plus sur ceux d’il y a deux ans.

Retarder la réforme pour éviter les couacs

Du changement pour les APL. Alors qu’il devait changer au 1er janvier 2019, le mode de calcul des APL sera modifié au printemps 2019 selon Les Echos. Le gouvernement a décidé de retarder la réforme qui prévoie la « contemporanéité » des APL. Il faudra certainement attendre avril pour que les aides au logement soient calculées sur la base des revenus en cours et non plus sur ceux d’il y a deux ans. Cette décision de retarder de quelques mois la réforme s’explique par la volonté du gouvernement de mettre en place toutes les modalités techniques. « C’est un projet extrêmement complexe, qui ne peut pas se faire au débotté », indique le ministère de la Cohésion des territoires. D’après Les Echos, la mise en place du prélèvement à la source en janvier prochain a constitué un obstacle à cette réforme.

Le gouvernement souhaite faire des économies

Le changement de calcul des APL devrait permettre de réaliser d’importantes économies tout en luttant contre les prestations indues et difficiles à récupérer. Pour le ministère de la Cohésion des territoires, il s’agit d’une « réforme de justice sociale, qui permettra de mieux prendre en charge avec plus de réactivité les situations de personnes voyant leurs revenus chuter ». Ce principe le gouvernement voudrait d’ailleurs l’étendre. Le mode de calcul de l’ensemble des prestations sociales devrait en effet être revus afin que la « contemporanéité » soit appliquée.

Du côté des allocataires, le gouvernement n’espère pas de couacs. C’est d’ailleurs une raison supplémentaire de la modification de calendrier. Les APL est un sujet sensible et le gouvernement a déjà pu s’en apercevoir. L’an dernier, la décision de baisser de 5 € le montant versé chaque mois avait suscité un véritable tollé. Une colère réapparue il y a quelques semaines à l’annonce de la non-revalorisation des APL en octobre prochain. Dans les faits, en octobre 2018, ce gel des APL va correspondre à un « un manque à gagner » de 4,68 €.



Étiquettes : , , ,

© 2018 AssurCity.