BMW procède à un rappel massif d'automobiles dans le monde

En Europe, BMW a procédé à un rappel massif de véhicules motorisés. En effet, le constructeur allemand a dû procéder au rappel de plus de 320 000 berlines haut de gamme. En cause : des incendies. Plus précisément, une trentaine d’automobiles de la marque allemande ont pris feu depuis le 1er janvier 2018. Explications.

323 700 modèles BMW rappelés dans le monde

Le constructeur automobile BMW vit actuellement des moments difficiles en raison de l’incendie d’une trentaine de véhicules haut de gamme.

Face à ces incidents à répétition, l’entreprise n’a eu d’autre choix que de procéder à des rappels qui, en l’occurrence, se sont avérés très importants. Ainsi, BMW a rappelé 100 000 voitures en Corée du Sud et a dû se résoudre à étendre la mesure à l’Europe où ce sont ni plus ni moins que 323 700 modèles diesel dont 96 300 véhicules en Allemagne qui ont été ramenés au garage, selon le quotidien allemand « Frankfurter Allgemeine Zeitung ».

Quant à la cause de ces feux qui se déclarent de manière inopinée, elle est à rechercher du côté du moteur des véhicules diesel concernés : un composant qui permet une réduction des émissions de gaz était en fait défectueux.

Enquête de la Corée du Sud et action collective

Plus précisément, en raison de la défectuosité constatée, ce refroidisseur présent dans le système de recirculation des gaz d’échappement (RGE) a entraîné des dépôts trop importants et par ricochet l’incendie des moteurs de voiture diesel affectés. D’ailleurs, c’est ce dispositif qui figure dans les modèles de voitures commercialisées dans la péninsule coréenne ainsi qu’en Europe.

En outre, au-delà de cette procédure de rappel, BMW pourrait avoir quelques ennuis sur le terrain judiciaire. En effet, la Corée du Sud a ouvert une enquête contre le constructeur allemand. Motif : ce dernier n’aurait pas été assez diligent dans la mise en œuvre des rappels.

De plus, dans le cadre d’une action collective, 17 particuliers clients de BMW ont décidé de poursuivre en justice le constructeur en paiement de dommages et intérêts s’élevant à 4 500 dollars par personne, soit approximativement 3 900 euros. Ces clients mécontents pourraient être rejoints par d’autres propriétaires – des « dizaines » selon leur avocat.

© 2018 AssurCity.