Achat immobilier : les acquéreurs se tournent vers des maisons anciennes

Depuis le début d’année, le marché immobilier se porte plutôt bien, et ce notamment grâce à des prix stables et des taux de crédit attractifs. Une tendance favorable pour des acquéreurs qui sont, majoritairement, à la recherche d’une maison, mais également d’un logement ancien.

Un acquéreur sur cinq est un primo-accédant

Quel est le profil des acteurs du marché ? En 2018, les prix restent stables, les taux de crédits sont très attractifs ; le marché immobilier se porte bien, et les Français en profitent. Mais qui sont ces Français, mais surtout que désirent-ils ? Quel est l’objet de leur recherche ? Le site immobilier des notaires, Immonot.com, s’est penché sur la question. Premier constat, en 2018, 44,8 % des acheteurs sont des couples et 20,2 % sont des primo-accédants. Soit près d’un acquéreur sur cinq. Autre indice sur le profil des acheteurs, 18,9 % vont bénéficier de l’aide financière d’un membre de leur famille. Ils sont également 14,9 % à avoir reçu un héritage ou une donation. Du côté du budget justement, 36,4 % ont un budget qui se situe entre 100 000 et 200 000 €. Mais ce dernier peut être dépassé. Ils sont d’ailleurs 25,4 % à avouer avoir dépassé le budget qu’ils s’étaient fixés.

68 % des acheteurs recherchent une maison

Partir à la recherche d’un bien immobilier n’est pas anodin. Pour 49,6 % des acheteurs, le bien acquis est celui où ils vivront toute leur vie. Il n’est dès lors pas question de se tromper ; et c’est pourquoi les acheteurs ont une idée bien fixe de leur projet. Ils sont ainsi 76,3 % à rechercher une résidence principale, 68 % à vouloir une maison et 53 % souhaitent que le logement soit ancien. Le marché ancien continu sur sa lancée de 2017. L’année dernière, il y a eu 968 000 ventes dans l’immobilier ancien. Soit autant qu’au début des années 2000 et 120 000 de plus qu’en 2016.



© 2018 AssurCity.