Champignons : gare aux intoxications !

Attention à la cueillette aux champignons. Les intoxications sont en hausse. En l’espace de quinze jours, 250 cas ont été recensés. Face à cette hausse, le ministère de la santé a tenu à rappeler quelques recommandations.

250 cas en quinze jours

C’est une période propice à la cueillette aux champignons. Avec des températures humides et fraîches de ce début novembre, les promeneurs sont très nombreux à ramasser des champignons. Seulement voilà, les récoltes ne sont pas sans conséquences. Avec quasiment 250 cas en l’espace de deux semaines, les intoxications alimentaires dues à des champignons ont explosé. Pour preuve, sur la même période, 181 cas avaient été recensés en 2017 et 154 cas en 2016. Des intoxications qui, dans la majorité des cas, résultent d’une confusion avec des champignons comestibles. Face à cette hausse des intoxications, le ministère de la santé n’a pas hésité à publier un communiqué pour rappeler les règles à ne pas négliger et surtout appeler à la vigilance.

Le ministère de la santé rappelle les règles

L’ANSES et la DGS rappellent les principales recommandations, à savoir :

  • Il ne faut ramasser que les champignons que vous connaissez. En effet, des confusions sont possibles entre des champignons parfaitement comestibles et des champignons hautement toxiques.
  • Si vous avez le moindre doute sur l’état ou sur le champignon que vous avez ramassé, évitez de le consommer. D’ailleurs, si vous le pouvez, n’hésitez pas à le montrer à un spécialiste qui pourra l’identifier et ainsi écarter le danger. Si vous n’avez pas de spécialiste sous la main, les pharmaciens, les associations et sociétés de mycologies pourront vous aiguiller.
  • Lors du ramassage, veuillez à retirer l’ensemble du champignon (chapeau et pied) afin d’en permettre plus facilement l’identification.
  • Ne pas cueillir des champignons qui peuvent se retrouver à proximité de sites comme les bords d’autoroutes, les décharges …
  • Séparer les espèces pour éviter les mélanges avec des champignons qui pourraient être toxiques.
  • Ne jamais conserver les champignons dans un sac plastique qui accélère le pourrissement.
  • Se laver les mains après la récolte.
  • Ne jamais consommer les champignons crus.
  • Ne jamais faire consommer à de jeunes enfants des champignons cueillis.

Étiquettes : , ,

© 2018 AssurCity.