Sida : des préservatifs vont être remboursés

La ministre de la santé a annoncé le remboursement des préservatifs sur prescription médicale. Une mesure inédite mise en place dès le 10 décembre 2018 et qui concernera la marque française Eden.  

Eden, seule marque remboursée

C’est par le biais de la radio France Inter qu’Agnès Buzyn a annoncé le remboursement des préservatifs sur prescription médicale. Une mesure inédite qui ne concernera que les préservatifs de la marque Eden. Le laboratoire français Majorelle est le seul fabricant à avoir obtenu un avis favorable de la Haute Autorité de santé (HAS) en juin dernier. Un accord indispensable pour obtenir le financement de l’Assurance maladie. L’Assurance Maladie qui prendra à sa charge 60% du prix de la boîte de préservatifs sur la base d’un prix de vente de 1,30 euro pour une boîte de six, 2,60 euros pour la boîte de douze et 5,20 euros pour la boîte de vingt-quatre. Le ministère de la santé l’assure, cette mesure aura un impact limité pour l’Assurance Maladie.

Agnès Buzyn s’est félicitée de « cette nouvelle étape en faveur de la prévention et de la protection de tous les Français en particulier chez les plus jeunes ». Environ « 6 000 nouveaux cas sont détectés dont 800 à 1 000 chez les jeunes de moins de 25 ans qui utilisent un préservatif pour un premier rapport sexuel mais pas pour les actes suivants » explique la ministre. Un manque de protection criant qui a un effet dévastateur. Rien qu’en 2017, 49% des personnes qui ont été diagnostiquées séropositives n’avaient jamais été testées.  Entre janvier 2017 et septembre 2018, 28% des porteurs du virus ont découvert la maladie à un stade avancé.

Deux millions de couples utilisent des préservatifs

En France, deux millions de couples utilisent des préservatifs en tant que moyen de contraception ou de prévention. Selon les derniers chiffres du Bulletin épidémiologique pour l’année 2016 :

  • 25 000 personnes ignorent qu’elles sont séropositives
  • 150 000 personnes vivent avec le VIH en France
  • 5,4 millions de tests de dépistage sont réalisés
  • Sur 6 000 personnes qui ont découvert leur séropositivité 31% sont des femmes, 20% sont des personnes de plus de 50 ans et 11% sont des jeunes de moins de 25 ans.

Pour de nombres associations, cette mesure est importante mais reste à savoir si les jeunes auront la démarche d’aller chez un médecin pour se faire rembourser des préservatifs.

Étiquettes : , , , ,

© 2018 AssurCity.