Permis de conduire : une charte du conducteur responsable devra être signée

Alors que les accidents de la route sont la première cause de mortalité des jeunes de 18 à 25 ans, le ministère de l’Intérieur et la Sécurité routière viennent de lancer une charte du conducteur responsable que l’ensemble des candidats au permis de conduire devront désormais signer.

Un dispositif décidé lors du CISR du 9 janvier 2018

Réduire la mortalité routière chez les 18-25 ans. Le ministère de l’Intérieur et la Sécurité routière ont annoncé mardi 4 décembre le lancement d’une « charte du conducteur responsable ». Cette charte devra désormais être signée par tous les nouveaux titulaires du permis de conduire. Décidé lors du Comité interministériel de la sécurité routière (CISR) le 9 janvier 2018, ce nouveau dispositif doit permettre aux jeunes conducteurs de prendre conscience « de l’ampleur des responsabilités qu’ils vont devoir assumer en se déplaçant sur les routes ».

« Près d’un quart des accidents corporels implique un conducteur novice »

Concrètement, « tous les conducteurs novices doivent désormais lire et signer avant d’obtenir leur certificat d’examen du permis de conduire (CEPC) », explique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Une signature qui s’effectuera en ligne sur le site la Sécurité routière et qui permettra aux nouveaux titulaires d’obtenir leur certificat. Avant cela, ils devront, toujours sur le site de la Sécurité routière, « visionner une vidéo de prévention et relire les 6 conseils élémentaires de prudence ».

Les accidents de la route sont aujourd’hui la première cause de mortalité des jeunes de 18 à 25 ans. Alors même que le nombre de morts sur les routes a fortement baissé en octobre dernier. « Près d’un quart des accidents corporels implique un conducteur novice (NDLR : titulaire d’un permis de conduire depuis moins de 2 ans) », indique la Sécurité routière.

© 2018 AssurCity.