Waymo lance les premiers taxis sans chauffeur à Phoenix

La filiale d’Alphabet (maison mère de Google) lance son service commercial de robotaxis, Waymo One. Une offre pour l’instant réservée à la ville de Phoenix dans l’Arizona et sa banlieue.

Un dispositif payant, disponible 24h/24

Google inaugure le marché des taxis autonomes. Waymo, la division véhicule autonome de Google, a lancé mercredi 5 décembre son offre commerciale de robotaxis. Nommé Waymo One, ce service utilise non pas des Jaguar mais des vans Chrysler Pacifica hybrides. Près de 400 personnes ont été sélectionnées par la filiale d’Alphabet pour tester ce dispositif payant, disponible 24h/24. John Krafcik, son PDG, a annoncé que l’entreprise allait « petit à petit » ouvrir son service à plus de clients dans la région de Phoenix (Arizona). Dans un premier temps cette offre sera réservée à la ville de Phoenix et sa banlieue, ce qui inclut également les villes de Chandler, Tempe, Mesa et Gilbert.

John Krafcik veut « procéder prudemment »

Pour réserver un véhicule, les clients devront se saisir de leur smartphone, et ce donc à n’importe quel moment de la journée. A l’intérieur un humain se trouve derrière le volant, afin de pouvoir reprendre le contrôle en cas d’imprévu. Si le géant de Mountain View envisage à terme de proposer un service sans chauffeur, John Krafcik, explique vouloir « procéder prudemment », étant donné la « nouveauté » de cette technologie. Une prudence de rigueur, notamment après l’accident mortel survenu en mars dernier avec une voiture autonome Uber. « C’est une technologie très exigeante et nous allons prendre notre temps », a réaffirmé le dirigeant.

Avec Waymo One la filiale d’Alphabet inaugure le marché des taxis autonomes. Un marché ultra-concurentiel. Renault-Nissan, Daimler, Uber et Didi ou encore Cruise s’apprêtent tous à lancer eux-aussi leur service commercial de taxis autonomes.

Étiquettes : , , , , , ,

© 2018 AssurCity.