L'e-cigarette : moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ?

L’e-cigarette est-elle réellement efficace ? Oui, si on croit une nouvelle étude britannique qui révèle que vapoter serait le meilleur moyen pour stopper la cigarette. Seul bémol, elle ne met pas fin à la dépendance de nicotine.

18% des patients ont arrêté de fumer

Vous êtes fumeur et vous voulez arrêter la cigarette ? Vous hésitez entre les patchs, les gommes ou encore les inhalateurs de nicotine ? Sachez que l’e-cigarette serait le meilleur moyen d’arrêter de fumer. C’est ce que révèle une étude menée au Royaume-Uni et relayée par le Figaro. Pour cette étude, 900 personnes fumant une moyenne de 15 cigarettes par jour ont été recrutées et dispatchées dans deux groupes. Les fumeurs du premier groupe se sont vu prescrire un ou plusieurs substituts nicotiniques. Les fumeurs du second groupe ont reçu une e-cigarette. En parallèle, une thérapie a été proposée à l’ensemble des sujets. Au final, après une expérience d’un an, 18% des patients qui ont reçu une e-cigarette ont arrêté le tabac contre 9.9% qui avaient pris des substituts nicotiniques. Petit bémol, même si les personnes avec une e-cigarette ont été plus nombreuses à arrêter de fumer, elles n’ont pas pour autant mis fin à la dépendance de la nicotine. En effet 80% de ces anciens fumeurs continuent de vapoter.

1,7 million de vapoteurs en France

D’une manière générale, l’e-cigarette inquiète les professionnels de santé. Même si les vapeurs sont moins nocives qu’une cigarette traditionnelle, les effets à long terme restent encore inconnus.

En France, une étude sur la cigarette électronique est lancée pour en connaitre davantage sur ce nouveau mode de substitution. Fin 2018, l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris était à la recherche de volontaires pour participer à cette recherche. Les résultats ne seront pas connus avant quatre ans.

Aujourd’hui, l’e-cigarette est contestée. Selon une récente étude, la vapeur de la cigarette électronique pourrait modifier le bon fonctionnement des cellules à court terme. On estime que la France compterait plus de 1.7 million de vapoteurs quotidiens.

© 2019 AssurCity.