L'espérance de vie des Français ne progresse plus

Selon l’Institut national d’études démographiques, la courbe de progression de l’espérance de vie va moins vite. Aujourd’hui, une femme gagne un mois d’espérance de vie et un homme un mois et demi contre trois mois en moyenne par an dans les années 50.

Grippe et cancer, deux raisons qui font baisser l’espérance de vie

L’espérance de vie des Français est en berne. Selon l’Institut national d’études démographiques (INED) la courbe de progression de l’espérance de vie va moins vite : « le gain n’est plus que d’un mois et demi par an pour les hommes et d’un mois par an pour les femmes. Alors que depuis les années 1950 l’espérance de vie progressait de trois mois par an en moyenne ». Mais pourquoi un tel ralentissement ? Pour les scientifiques, plusieurs motifs pourraient l’expliquer. Tout d’abord, la grippe. Le virus a été particulièrement virulent ces dernières années. La grippe a été responsable de 13 000 décès la saison dernière. Chez RTL, Gilles Pison, chercheur associé à l’INED explique : « quand les épidémies de grippe sont meurtrières comme celles des dernières années, elles réduisent l’espérance de vie à la naissance de l’année de 0,1 an à 0,3 an ». 

Autre facteur : le cancer. Une maladie qui est devenue la première cause de mortalité en France. Malgré les progrès médicaux, le cancer fait toujours des victimes en France et plus particulièrement chez les femmes. Si la courbe de mortalité baisse chez les hommes, la montée du tabagisme fait stagner le cancer chez les femmes. Des femmes malades qui ont 50 ans et plus et qui subissent aujourd’hui la montée du tabac dans les années 50 à 80.

Une Française vit 85.4 ans en moyenne

La France n’est pas un cas isolée. Les chercheurs estiment que d’autres pays sont touchés par ce ralentissement de l’espérance de vie. C’est le cas dans les pays d’Europe du Nord et de l’Ouest. Si l’espérance de vie est actuellement en berne en France, les scientifiques estiment que la courbe peut repartir. Comment ? En poursuivant la recherche pour découvrir des traitements contre Alzheimer ou encore Parkinson.

Aujourd’hui, une femme vit en moyenne 85,4 ans et 79,5 ans pour un homme. A titre de comparaison, les japonais ont une espérance de vie de 83.8 ans

© 2019 AssurCity.