Les très bas taux de crédit peuvent-ils encore baisser ?

Les taux de crédit immobilier battent des records : chaque mois on entend qu’ils n’ont jamais été aussi bas. Mais ces taux peuvent-ils encore baisser ?

Les taux de crédit en juin 2019

Selon Meilleur Taux, les taux de crédit immobilier ne cessent de baisser depuis mars 2019. Une situation exceptionnelle principalement liée à l’afflux de liquidité de la Banque Centrale européenne et à un niveau d’OAT (emprunt d’Etat) très faible.

Relevés le 3 juin dernier, les taux moyens sont les suivants :

  • 1,26 % sur 15 ans (- 0,03 %)
  • 1,47 % sur 20 ans (Stable)
  • 1,65 % sur 25 ans (- 0,05 %)

Ces taux sont très intéressants, mais vont-ils continuer de baisser ?

Les taux d’emprunt de l’Etat sont passés en négatif à – 0.004 %, en d’autres termes l’état français est payé par les prêteurs pour emprunter, selon le blog patrimoine. Mais ce n’est pas parce que les taux de crédit de l’Etat sont en très bonne santé que les taux de crédit immobilier sont indexés sur la même tendance.

Si la banque centrale décidait d’une politique monétaire de taux bas sélective, elle pourrait par exemple exclure de cette politique monétaire accommodante les prêts immo.

Si les taux bas sont nécessaires dans notre société, ils peuvent aussi mener à des situations extrêmes, comme les bulles immobilières par exemple, provoquant des instabilités dans l’économie.

Si par exemple la banque centrale choisissait de mettre en place une politique monétaire sélective au profit des entreprises et en défaveur des crédit immobiliers des particuliers, cela pourrait avoir pour conséquence de stabiliser, voire faire augmenter légèrement les taux de crédit.

Aujourd’hui, il semble peu raisonnable de parler de baisses importantes continues ni de hausse dans les prochains mois.

Étiquettes : , , , , ,

© 2019 AssurCity.