Cigarette électronique : 700 000 Français ont réussi à arrêter de fumer

La cigarette électronique, moyen le plus efficace pour arrêter de fumer ? Même si ses effets sont encore à définir, la cigarette électronique a poussé 700 000 Français à stopper le tabac. Pour celles et ceux qui n’ont pas encore pu raccrocher, elle a permis de faire diminuer la consommation.

D’un paquet à neuf cigarettes en moyenne

C’est devenu l’aide indispensable pour les personnes souhaitant arrêter de fumer. En quelques années, la cigarette électronique a réussi à devenir un véritable sevrage tabagique. La preuve, selon les données de Santé Publique France, 700 000 Français affirment avoir arrêté de fumer entre 2010 et 2017 grâce à l’e-cigarette. D’après les données récoltées à partir de 25 000 vapoteurs, 80% d’entre eux qui n’ont pas encore réussi à décrocher ont tout de même réduit leur consommation de cigarettes. En moyenne, les fumeurs ont réussi à passer d’un paquet à neuf cigarettes.

Attention, les experts rappellent que la cigarette est toujours nocive même si une personne fume moins. Le profil des vapoteurs ? Ce sont généralement des hommes diplômés qui utilisent l’e-cigarette depuis quelques mois seulement :  » 39,7% fument du tabac tous les jours, 10,6% fument occasionnellement, 49,5% sont d’anciens fumeurs ». Face à ces résultats encourageants, la cigarette électronique fait quand même toujours débat. Est-elle oui ou non néfaste pour la santé ?

San Francisco interdit la vente de cigarette électronique

Si les hôpitaux de Paris réalisent actuellement une étude étalée sur quatre ans pour en savoir plus, la ville de San Francisco aux États-Unis vient de prendre une décision radicale. Face à la forte progression de jeunes vapoteurs, le conseil municipal a décidé d’interdire la vente de cigarettes électroniques. Selon les statistiques de l’année 2018, le vapotage est en hausse de 78% chez les jeunes. Chaque infraction sera passible d’une amende de 1 000 dollars. Le texte devrait entrer en vigueur début 2020.

© 2019 AssurCity.