Trottinette électrique : persona non grata dans huit villes des Hauts-de-Seine

Boulogne-Billancourt, Chaville ou encore Vanves…Ces villes des Hauts-de-Seine (92) ont décidé de bannir les trottinettes électriques en libre-service. Désormais, les engins trouvés dans l’espace public seront enlevés. Les opérateurs auront un mois pour s’acquitter d’une amende.

Une décision prise lors d’un conseil territorial

Les trottinettes électriques en libre-service, c’est non ! Huit villes du département des Hauts-de-Seine (92) ont décidé de frapper fort en les interdisant purement et simplement. Selon Le Parisien qui révèle l’information, les villes concernées sont : Boulogne-Billancourt, Chaville, Issy-les-Moulineaux, Marnes-la-Coquette, Meudon, Sèvres, Vanves et Ville-d’Avray.

La décision a été prise cette semaine lors d’un conseil territorial. Interrogé par le quotidien, Pierre-Christophe Baguet (LR), le maire de Boulogne-Billancourt explique que les opérateurs n’avaient jamais reçu le feu vert des municipalités pour s’installer. Ils recevront un courrier les notifiant de la décision. Les engins qui stationneront dans ces villes seront enlevés. Les opérateurs auront un mois pour s’acquitter d’une amende qui reste encore à définir pour les récupérer. Passé ce délai, « les trottinettes électriques partiront à la broyeuse » explique le maire.

De nouvelles mesures dans la ville de Paris

À Paris, de nouvelles mesures entreront en vigueur d’ici le mois de juillet 2019. Pour mettre fin à des accidents à répétition, les trottinettes ne pourront plus stationner sur les trottoirs. Elles seront aussi persona non grata dans les parcs et les jardins de la ville. La présence des opérateurs devrait se réduire drastiquement. Anne Hidalgo, la mairie de Paris souhaite faire du tri parmi les opérateurs. Un appel d’offres sera lancé pour « limiter à deux ou trois le nombre d’opérateurs.

En parallèle, la loi mobilité en cours de discussion à l’Assemblée nationale devrait aussi encadrer cette pratique avec une interdiction de circuler sur les trottoirs, une vitesse limitée à 25km/h, le port du casque obligatoire pour les moins de 12 ans ou encore une interdiction pour les moins de 8 ans.

© 2019 AssurCity.