Assurances, santé, finances, énergie… tout ce qui change en 2020

Auto : pollution, technologies embarquées et hausse des prix de l’assurance

Un nouveau barème pour le bonus/malus écologique

Grand sujet du moment : la pollution des véhicules essence et diesel. Pour tenter d’inciter les automobilistes à acheter des voitures neuves non polluantes, les pouvoirs publics durcissent encore le barème d’attribution du malus écologique : cette taxe que vous devez payer à l’achat d’une voiture neuve considérée comme polluante.

Si, en 2019, seules les voitures qui rejetaient 117 grammes de CO2 au km et plus étaient taxées, en 2020 : le seuil de déclenchement du malus écologique passe à 110 g/km et va donc concerner plus de la moitié des véhicules neufs (54%). Retrouvez le barème complet du malus écologique appliqué dès le 1er janvier 2020.

Des modifications sont également prévues du côté du bonus écologique, la prime versée aux acheteurs de véhicules électriques neufs. Cette prime de 6000€ pour les particuliers est maintenue en 2020 uniquement si le prix d’achat de votre voiture électrique est inférieur à 45 000€. S’il est compris entre 45 000€ et 60 000€, votre bonus sera de 3000€, et s’il est supérieur à 60 000€, vous n’aurez pas d’aide. Profitez-en maintenant car ces chiffres vont baisser dès l’année prochaine. Pour les entreprises, le bonus écologique est ramené à 3000€ en 2020.

Des Zones à Faibles Émissions (ZFE) dans les grandes villes françaises

Dans le but de diminuer leur pollution atmosphérique, une vingtaine de grandes villes françaises vont mettre en place d’ici la fin 2020 des ZFE : Zones à Faibles Émissions.

Dans ces zones, les municipalités seront autorisées à :
– Interdire la circulation aux véhicules les plus polluants selon la vignette Crit’Air
– Limiter la circulation aux véhicules les moins polluants selon les critères de leur choix (périmètre, horaires, types de véhicule…)

La Métropole du Grand Paris (Paris et 45 villes d’Ile-de-France) est bien sûr concernée, mais aussi Grenoble, Lyon, Marseille, Lille, Clermont-Ferrand, Montpellier, etc.

Dashcams et aides à la conduite font baisser les primes d’assurance auto

Quand la technologie est mise au service des assureurs, elle permet aussi de faire baisser les primes des assurés. Ces dernières années, de nombreuses technologies embarquées ont permis de faire baisser le taux d’accidentalité. Et si, en tant que conducteur, vous les utilisez, votre assureur peut vous proposer jusqu’à 20% de réduction sur le prix de votre assurance auto.

C’est le cas par exemple pour les dashcams, ces caméras installées à l’intérieur des voitures qui filment et enregistrent automatiquement ce qu’il se passe à l’extérieur. C’est le cas aussi pour les aides à la conduite comme le système de freinage automatique d’urgence, le régulateur de vitesse automatique, l’avertisseur de collision, le détecteur de somnolence, ou encore le détecteur de pression des pneus.

Une hausse modérée des prix de l’assurance auto en 2020

Comme tous les ans, les assureurs vont profiter du début d’année pour réadapter leurs grilles tarifaires. Du côté de l’assurance auto, ils annoncent une hausse modérée des prix qui ne dépassera pas les 2% et qui tournera plutôt autour de 1%.

ÉCONOMISEZ 308€ / an* sur votre assurance auto
Je compare

Santé : Plan de financement de la Sécurité sociale et réforme 100% santé

Début décembre, l’Assemblée nationale a définitivement adopté le Plan de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) pour 2020. Le texte prévoit de réduire le déficit de la Sécurité sociale par rapport à 2019 tout en simplifiant l’accès aux soins et en privilégiant un meilleur accompagnement des malades. D’autre part, des lunettes et prothèses dentaires seront remboursées intégralement à partir du 1er janvier 2020 dans le cadre de la réforme 100% santé.

Création d’un parcours d’accompagnement post-cancer entièrement remboursé

La mise en place d’un parcours d’accompagnement physique et psychologique pour les patients après un cancer est une des mesures phares du PLFSS 2020. Présenté sous forme d’un forfait de soins, il sera remboursé par la Sécurité sociale et permettra à quelques 175 000 personnes par an de mieux rebondir après la maladie.

Des aides pour les femmes qui accouchent loin de chez elles

Dans le but de donner un meilleur accès aux soins dans les déserts médicaux, le PLFSS 2020 promet de créer un panel d’aides pour les femmes enceintes habitant à plus de 45 minutes d’une maternité. Ainsi, un forfait de transports ou des facilitations d’hébergement pourraient voir le jour et profiter à environ 60 000 femmes par an.

Indemnisation des victimes des pesticides dans un cadre professionnel

Le gouvernement prévoit la création d’un fonds d’indemnisation pour les professionnels victimes des pesticides et leurs enfants nés malades à cause de ces produits. Financées par une augmentation de la taxe sur les ventes de pesticides, ces dépenses permettraient aussi de faciliter la reconnaissance de ces maladies professionnelles.

Le congé de proche aidant

Plusieurs millions d’actifs aident chaque jour un proche en situation de perte d’autonomie. Afin de leur permettre de se libérer sans perte de salaire, le congé de proche aidant sera indemnisé entre 43 et 52 € par jour selon si la personne vit seule ou en couple. Ce congé pourra être d’une durée de 3 mois maximum fractionnables dans l’ensemble de la carrière de l’aidant.

Test de l’angine pratiqué en officine et remboursé

Afin de réduire les prescriptions inutiles d’antibiotiques, le test qui permet de savoir si une angine est virale ou bactérienne pourra désormais être pratiqué en pharmacie et sera remboursé par la Sécurité sociale.

Sport : suppression du certificat médical obligatoire pour les mineurs

L’année qui vient, les mineurs n’auront plus besoin de certificat de non contre-indication pour la pratique d’un sport, au profit d’une déclaration sur l’honneur signée par les parents et d’un suivi au long cours par leur médecin généraliste. Six millions de consultations médicales et 30 millions d’euros pourront être économisés grâce à cela dès 2020.

Lunettes et prothèses dentaires complètement remboursées avec le 100% santé

Au 1er janvier, les lunettes et certaines prothèses dentaires du panier 100% santé seront totalement remboursées par la Sécurité sociale et les complémentaires santé. Cela permettra à tous les patients disposant d’une mutuelle 100% santé de bénéficier de soins gratuits, qu’ils auraient peut-être dû repousser auparavant par manque d’argent.

Augmentation annuelle des cotisations des complémentaires santé

Quant à l’augmentation des cotisations des complémentaires santé, elle aura bien lieu mais restera, dans l’ensemble, comparable aux années précédentes. Certaines mutuelles vont cependant faire grimper leurs tarifs en répercussion du coût de la réforme 100% santé, mais ce ne sera pas le cas de toutes les complémentaires.

Assurance habitation : les prix augmentent de 1 à 2% en 2020

2020 ne verra pas ses tarifs d’assurance habitation diminuer. Au contraire, les prévisions du cabinet Facts & Figures sont plutôt à la hausse avec une augmentation moyenne des prix de 1 à 2%. Plusieurs causes expliquent cette hausse : augmentation des cambriolages de 5 à 10% en 2019, événements climatiques de plus en plus violents, mais aussi de plus en plus courants… L’évolution de ces prix demeure certes stable par rapport à 2019 mais les assurés devront encore s’adapter à ces hausses régulières.

Prêt immobilier : régulation du marché, prêt à taux zéro et dispositif Denormandie

Les banques seront plus vigilantes

En raison du contexte historique de baisse du taux moyen de crédit immobilier, les banques ont élargi les conditions d’accès au crédit immobilier à davantage de profils en 2019, notamment à ceux qui ont les dossiers de candidatures les moins bien notés habituellement.

Cette tendance devrait s’arrêter en 2020. En effet, la Fédération bancaire française (FBF) a pris connaissance d’une série de recommandations publiées mi-décembre par le Haut Conseil de Stabilité Financière (HCSF) à ce sujet. Une manière pour les pouvoirs publics de réguler un marché devenu très concurrentiel, en incitant notamment les banques à plus de vigilance.

Maintien du prêt à taux zéro (PTZ) dans le neuf

Présent dans le projet de loi de finances 2020 adopté fin décembre par l’Assemblée nationale, le prêt à taux zéro (PTZ) est maintenu pour l’achat d’un logement neuf jusqu’à la fin de l’année 2021. Cette aide à l’accession à la propriété concernera les zones B2 et C. Pour rappel, la zone B2 concerne les agglomérations comptant plus de 50.000 habitants, mais aussi les territoires, frontaliers, côtiers et limitrophes où l’immobilier est considéré comme “cher”. La zone C concerne, elle, le reste du territoire.

Le prêt à taux zéro est accordé en fonction de plusieurs critères, pour savoir si vous êtes éligible, utilisez notre simulateur de prêt à taux zéro.

Le dispositif Denormandie élargi en dehors des centres-villes

Et si vous investissiez dans l’immobilier ancien pour bénéficier d’une réduction d’impôt grâce au dispositif Denormandie ? Accessible à condition de réaliser des travaux de rénovation d’un montant d’au moins 25% du coût total de l’opération dans le logement, cette baisse d’imposition va désormais concerner davantage de projets. Le dispositif vient d’être prolongé jusqu’à la fin de l’année 2022 par un amendement au projet de loi de finances 2020. Initialement réservé aux villes moyennes et aux logements situés dans les centres-villes, il vient d’être élargi sur la totalité du territoire, sous réserve d’éligibilité de la commune concernée, et de compatibilité du logement en termes d’étiquette énergétique notamment.

Prêt immobilier et travaux en 2020

Banque : frais bancaires en hausse et ouverture de compte simplifiée

En 2020, vous allez pouvoir ouvrir un compte bancaire avec un selfie

En effet, sur demande des banques françaises, la direction générale du Trésor est actuellement en train de travailler pour faire évoluer la législation à ce sujet. Le but étant d’autoriser la vidéo ou le selfie dynamique avec sa pièce d’identité à la main pour valider l’ouverture d’un compte (en plus de ne plus avoir à fournir de justificatif de domicile). Une simplicité copiée sur les modes de fonctionnement de certaines néobanques européennes comme N26 et Revolut qui profitent encore des dispositions légales de leur pays d’origine.

Les montants des frais bancaires repartent à la hausse

La modération tarifaire pratiquée en 2019, c’est terminé ! Les frais bancaires vont repartir à la hausse en 2020, de manière mesurée, comme l’ont déjà annoncé la plupart des établissements concernés. Les hausses les plus marquées vont concerner les frais de transfert de produits d’épargne comme le PEA ou le PEL et la tenue de compte titres. Frais de tenue de compte, coût des cartes bancaires, virements, oppositions aux chèques et autres frais d’incidents bancaires vont, de leur côté, rester inchangés.

Le conseil d’Hervé !
En 2020, économisez sur vos frais bancaires en utilisant notre comparateur de banques. Comparez les tarifs et les services de plus 25 banques, traditionnelles ou en ligne.

Énergie : hausse des prix de l’électricité et nouvelle aide énergétique

Électricité : vers une nouvelle hausse des prix au 1er janvier 2020

L’augmentation des prix de l’électricité, déjà significative en 2019, devrait se poursuivre dès les premiers jours de 2020. Les prévisions tablent d’ailleurs sur une hausse comprise entre 3,5 et 4%. Comprenez par là une augmentation de 60 euros sur la facture des foyers se chauffant à l’électricité.

Cette hausse s’explique par une augmentation du prix de vente de l’électricité nucléaire d’EDF à ses concurrents qui passe de 42€ le mégawattheure (MWh) à 45€, mais également par l’annulation de l’augmentation du plafond de l’ARENH votée par le gouvernement.

Bienvenue à l’aide énergétique Ma Prime Rénov’

Au 1er janvier 2020, deux aides énergétiques vont disparaître : le Crédit d’Impôt Transition Énergétique (CITE) et le programme “Habiter Mieux Agilité” de l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Leurs remplaçants ? Une aide nommée Ma Prime Rénov’ destinée aux ménages modestes et très modestes, et un Crédit d’Impôt Forfaitaire pour tous les autres foyers.

Le montant de Ma Prime Rénov’ va varier en fonction des revenus des ménages, alors que le montant du Crédit d’Impôt Forfaitaire dépendra de la nature des travaux envisagés. Pour les foyers les plus aisés, seule l’isolation des murs sera concernée.

Notez bien que si vous souhaitez profiter du CITE à 30% en 2020, la signature de votre devis et le versement de l’acompte devront avoir été réalisées avant le 31 décembre 2019.

Box internet : 5G et fibre optique pour tout le monde

Déploiement de la fibre optique : 12,7 millions de foyers équipés d’ici 2020

L’arrivée de la fibre optique s’accélère dans les foyers français. Il faut dire que le gouvernement affiche un objectif plutôt ambitieux : l’accès au Très Haut Débit pour tous d’ici 2022 !

En 2020, sous l’impulsion d’Orange et SFR, près de 12,7 millions de foyers seront équipés de la fibre optique. Le Plan THD de l’État poursuit donc son cours. Pour info, la fibre optique affiche les débits Internet les plus élevés du marché pouvant aller jusqu’à 1 Gb/s contre 15 à 20 Mb/s pour l’ADSL.

La France prépare officiellement l’arrivée de la 5G

La 5G, nouvelle génération de réseau mobile, promet des vitesses de chargement et de téléchargement très rapides, et une plus grande stabilité que la 4G, un réseau déjà très performant. Elle devrait arriver en France d’ici l’été prochain, les opérateurs étant d’ores et déjà sur le qui-vive pour proposer leurs offres mobiles dédiées.

Pour info, les offres 5G sont actuellement disponibles dans seulement 7 pays : la Corée du Sud, les États-Unis, le Qatar, l’Estonie, la Finlande, l’Italie et le Lesotho.

Le conseil d’Hervé !
Assurances, finances, énergie, internet, et même déménagement, le comparateur lesfurets vous permet d’économiser sur tous vos contrats. Profitez-en pour alléger votre budget « dépenses contraintes » avant de subir les hausses prévues pour 2020.

Actualités de l'assurance

© 2019 AssurCity.