Abandonner son chat ou chien, un acte de cruauté trop répandu

Chaque année, 100 000 animaux sont abandonnés en France. Pourquoi abandonner son chat ou son chien ? Les associations et le gouvernement ne comprennent pas, essayant de lutter contre cet acte de cruauté. Assurland fait le point.

L’été, la période d’abandon des animaux de compagnie

En 2019, la France a été sacrée championne du monde de l’abandon de chiens et chats. Ce sont, en moyenne, 100 000 boules de poils qui subissent cet acte cruel chaque année. Chiens, chats, hamsters, lapins, chevaux, tous sont concernés. Et 60 % de ces abandons ont lieu durant les vacances estivales. Fin juillet 2019, le président de la SPA avait d’ailleurs annoncé avoir recueilli plus de 8 000 chiens et chats, un mois à peine après le début des grandes vacances.

Mais pourquoi les Français abandonnent-ils leurs compagnons à 4 pattes ? Les raisons sont, malheureusement souvent les mêmes :

  • ils n’ont pas mesuré l’investissement financier qu’une adoption peut engendrer (frais de vétérinaire, nourriture, jouets, toilettage, frais de garde, etc) ;
  • ils les préféraient quand ils étaient bébés et tout petits ;
  • et ils les considèrent encore trop souvent comme étant des objets, et non comme des êtres-vivants dotés de sensibilité et éprouvant des sentiments.

Au final, rares sont les personnes qui vont renoncer à la garde de leur animal pour leur bien-être et à qui ça fendra le cœur de devoir s’en séparer.

Abandon de chien et chat : les associations sensibilisent

De nombreuses associations, comme la SPA (Société Protectrice des Animaux) par exemple, se battent chaque jour pour le bien-être des animaux de compagnie. Et c’est par ces mots que 30 Millions d’Amis tente de mobiliser les Français contre l’abandon : « Vous ne devinerez jamais dans quel domaine la France ferait mieux de ne pas être championne cet été. Mobilisez-vous contre ce palmarès de la honte ». Afin de marquer les esprits, la Fondation frappe un grand coup avec un film choc dans lequel des personnes abandonnent leur animal de compagnie en chantant le célèbre titre de Queen « We are the Champions ».

Mais ce ne sont pas seulement des dénonciations d’actes cruels qui sont faits par les association de protections des chiens, chats, et autres animaux de compagnie. En effet, en parallèle de sa vidéo, 30 Millions d’Amis a également lancé la plateforme Vacances entre amis, un site qui a pour vocation de prodiguer des conseils aux propriétaires afin qu’ils puissent passer un été agréable avec leurs animaux.

Des sanctions pour réduire le nombre d’animaux abandonnés

Même si en 2019, la SPA a battu son record d’adoptions, le gouvernement a décidé de durcir les sanctions afin de lutter contre les abandons massifs des animaux domestiques. Aux yeux de la loi, un abandon est désormais reconnu comme étant un acte de cruauté délibéré et prémédité qui peut coûter jusqu’à 2 ans de prison et une amende de 30 000 €. Et depuis début 2020, pour les propriétaires de chats, c’est une amende de 135 € qu’ils risquent de payer si leur félin n’est pas identifié à l’aide d’une puce ou d’un tatouage. Pourquoi sanctionner la non-identification des matous ? Car beaucoup d’abandons ont lieu parce que les maîtres des animaux pensent qu’on ne pourra jamais savoir que ce sont eux qui sont responsables de cet acte. Cependant, si un animal errant est retrouvé et qu’il a une puce ou un tatouage, il sera possible de retrouver son maître. C’est donc un moyen de pouvoir sanctionner un abandon, mais aussi un bon moyen de permettre à une famille de retrouver un chat perdu !

Et pour persévérer dans cette lutte contre l’abandon des animaux de compagnie, une mission de 6 mois a été confiée par notre Premier ministre, Edouard Philippe, au député Loïc Dombreval pour proposer de nouvelles mesures pour s’assurer de la bientraitance des chiens et chats.

Étiquettes : , , , , , ,

© 2019 AssurCity.