Voiture sans ceinture de sécurité : puis-je rouler avec ?

Le port de la ceinture est obligatoire, qu’on soit assis à l’avant ou à l’arrière, depuis 1996. Mais de nombreuses voitures de collection ne sont pas dotée de cet élément de sécurité qui sauve de nombreuses vies chaque année. Rouler dans ce genre de véhicule est-il légal ou risquons-nous d’être sanctionnés ? Assurland fait le point pour vous.

Le port de la ceinture : une obligation pas si vieille que ça

Monter en voiture et boucler sa ceinture de sécurité est une habitude que nous avons tous, un peu comme si elle avait toujours été présente dans les voitures. Pourtant, ce n’est pas le cas. Et l’obligation de la porter n’est, elle non plus, pas si vieille que ça. En effet, elle ne date que de 1967. Cela fait donc seulement 53 ans que le port de la ceinture est obligatoire à l’avant des véhicules. Et oui, car il est devenu obligatoire de la porter sur la banquette arrière 29 ans plus tard, soit en 1996.

Et si aujourd’hui toutes les autos sont fabriquées avec autant de ceintures de sécurité qu’il y a de places dans le véhicule, cela n’était pas une habitude. C’est pourquoi les voitures de collection n’en possèdent pas forcément. Il est donc légitime pour les personnes possédant ce type d’automobile de se demander si elles peuvent rouler dans leur vieille auto si elle n’est pas équipée de cet accessoire de sécurité.

Mon auto n’est pas équipée de ceinture de sécurité

Puis-je rouler dans un véhicule ne possédant pas de ceinture ?

On ne peut vous reprocher d’utiliser le véhicule tel qu’il était vendu à l’époque. Si votre véhicule n’est pas équipé, vous avez tout à fait le droit de rouler avec, sans ceinture”, c’est ce qu’explique Maître Le Dall, avocat du droit automobile. Ainsi, si vous avez acheté une auto dont la fabrication est antérieure à l’installation des ceintures de sécurité, vous pouvez rouler sans vous attacher. Mais, si cela vous empêche d’être verbalisé en cas de contrôle des forces de l’ordre, il faut rester conscient du danger que cela représente. Si vous souhaitez ajouter des ceintures, c’est tout à fait possible. Cependant, cela représente une procédure longue et chère.

Voiture sans ceinture : interdiction de voyager avec des enfants

Lorsqu’une auto n’est pas équipée de ceintures, rien ne vous empêche de prendre des passagers. En revanche, il est formellement interdit de rouler avec des enfants s’ils ont encore l’âge de voyager en siège auto ou dans un rehausseur. Vous pouvez les faire monter en voiture avec vous si, et seulement si, ils ont l’âge (10 ans) et la taille minimale requise (soit 135 cm) pour voyager sans accessoires particuliers. Le cas échéant, vous mettriez l’enfant en danger, et prendriez le risque d’être verbalisé.

Youngtimers : seulement 4 ceintures pour 5 places assises

Il est courant que des autos ayant été fabriquées dans les années 1980 et 1990 possèdent 5 places, mais seulement 4 ceintures de sécurité, laissant la place arrière du milieu vide. Pourtant, si cette place est comptée comme telle sur la carte grise du véhicule, cela veut dire que 5 personnes peuvent bel et bien monter à son bord. Ce sera aux passagers de décider de qui prendra le risque de rouler sans pouvoir s’attacher.

Rouler sans ceinture alors que la voiture est équipée : quelles sanctions ?

22 % des personnes décédant dans un accident de voiture ne portaient pas leur ceinture. S’il est possible d’être dispensé du port de la ceinture de sécurité pour des raisons médicales (morphologie inadaptée par exemple) ou professionnelles (chauffeur de taxi, ambulancier, etc), dès l’instant que le véhicule en est équipé, son utilisation est obligatoire. Sinon, vous prenez le risque de :

  • perdre 3 points sur votre permis de conduire ;
  • et de payer une amende de 135 €, pouvant aller jusqu’à 750 €.

Étiquettes : , , , , , ,

© 2019 AssurCity.