Les automobilistes sont de moins en moins assurés

De plus en plus d’automobilistes roulent sans assurance auto. Depuis le déconfinement, le nombre de conducteurs non-assurés a augmenté de 6%. Une hausse qui serait en lien avec la crise du Covid-19. La comparaison d’assurances peut-être nécessaire pour retrouver rapidement un contrat.

Le défaut d’assurance, un délit qui peut coûter très cher

Les comportements des automobilistes se sont relâchés ces dernières semaines. Depuis le déconfinement, une hausse des excès de vitesse a été constatée par les forces de l’ordre. D’après les chiffres, les excès de vitesse de plus de 50 km/h ont bondi de 11% provoquant un boom des retraits de permis de 25 à 30% dans certaines régions.

Mais ce n’est pas tout car les défauts d’assurance ont aussi grimpé. Selon les données du Figaro, le nombre de conducteurs non-assurés a augmenté de 6% (entre le 12 mai et 12 juillet 2020). Un phénomène qui pourrait être directement lié à la crise du Covid-19.

Certains conducteurs qui devaient faire face à des problèmes financiers ont décidé de se passer de l’assurance auto. C’est notamment le cas des jeunes conducteurs qui ont pu être tentés de faire des économies sur ce poste de dépense très important.

Rappelons qu’un défaut d’assurance peut coûter très cher. Ne pas assurer sa voiture est un délit passible d’une amende pouvant aller jusqu’à 3750 euros. Le contrevenant peut aussi écoper d’une suspension du permis de conduire ou même la confiscation de son véhicule. S’il s’agit d’une nouvelle infraction, la peine peut être alourdie. Les sanctions peuvent aller jusqu’à 7 500 euros d’amendes complémentaires.

Depuis 2019, les autorités possèdent un nouvel outil capable de détecter les voitures sans assurance. Il s’agit du Fichier des véhicules assurés (FVA) qui offre de nombreuses informations. Policiers et gendarmes peuvent ainsi connaître l’immatriculation du véhicule, le nom de l’assureur et surtout le numéro de contrat de l’assurance auto et sa validité.

Quelles assurances pour un conducteur résilié ou malussé ?

Il n’est pas rare que le défaut d’assurance soit la conséquence d’une résiliation de l’assureur. En effet, si vous avez le droit de quitter votre assurance auto, la compagnie d’assurance peut aussi. Dans ce cas, l’automobiliste peut avoir le plus grand mal à trouver un nouveau contrat. Pourquoi ? Car aux yeux d’un assureur, un automobiliste résilié ou malussé est un profil à risque. Attendez-vous donc à payer plus chère votre assurance auto.

Il existe trois moyens de retrouver une assurance auto en étant résilié ou malussé :

  • Se tourner vers des assurances spécialisées dont les contrats sont adaptés pour les conducteurs résiliés.
  • Utiliser un comparateur d’assurances qui vous permettra d’obtenir quelques devis.
  • Si les assurances ne souhaitent pas vous proposer de contrat, vous pouvez vous diriger vers le Bureau Central des tarifications (BCT) qui pourra vous trouver une assurance auto et en fixera le prix. L’assureur ne pourra pas refuser votre dossier.

Comment comparer une assurance auto sur Assurland.com ?

Si vous optez pour la comparaison d’assurance auto, vous devrez remplir le formulaire gratuit. Si vous choisissez Assurland.com, vous aurez besoin de quelques éléments dont la date de mise en circulation de votre véhicule, la valeur de votre bonus/malus, la date du ou des sinistres de moins de 3 ans ou encore les résultats du ou des contrôles d’alcoolémie de moins de 5 ans.En quelques minutes, vous recevrez, en fonction de votre profil, des devis gratuits.

Étiquettes : , , ,

© 2019 AssurCity.