Grippe : vers une pénurie de vaccins ?

Les Français se sont rués sur le vaccin contre la grippe. Déjà plus de 5 millions de doses écoulés depuis le lancement de la campagne vaccinale le 13 octobre dernier. Un succès qui fait déjà craindre une pénurie de vaccins antigrippe.

Entre 5 millions et 5,3 millions de doses déjà délivrés

Depuis le 13 octobre 2020, les Français sont invités à se vacciner contre la grippe. Cette année, le personnel soignant craint de devoir gérer les cas de Covid-19 et ceux de la grippe saisonnière. Une situation qui pourrait compliquer la tâche des professionnels de santé qui sont déjà submergés en raison de la crise sanitaire.

L’appel lancé par le ministère de la santé semble avoir été entendu par la population. Depuis le début de la campagne de vaccination, les officines ne désemplissent pas : « On a délivré entre 5 millions et 5,3 millions de doses » confirme au Parisien, Gilles Bonnefond, président de l’Union des syndicats. Des chiffres qui correspondent à la moitié de l’ensemble des vaccins réalisés pour la période 2019.

Pour cet hiver, 15,8 millions de personnes ont reçu un bon de prise en charge du vaccin contre la grippe. Il s’agit des plus de 65 ans, des malades chroniques, des femmes enceintes …En parallèle, plus de 300 000 professionnels de santé ont eux aussi été invités à se faire vacciner.

Le succès des premiers jours fait déjà craindre une pénurie de vaccins. En effet, de nombreuses pharmacies ont très vite écoulé leur stock. Le ministère de la santé avait pourtant anticipé avec une commande de 30% de doses supplémentaires par rapport à 2019. Les laboratoires ont eux aussi augmenté leur production de 20% pour répondre à la demande.

Mais pour Agnès Firmin-Le Bodo, pharmacienne et porte-parole du groupe « Agir » à l’Assemblée nationale : « Cette rupture de stock n’était pas tout à fait prévisible » explique t-elle à Ouest-France. Les commandes s’effectuent fin janvier pour une fabrication au printemps. Et impossible de commande de nouveaux vaccins après le mois de février.

Cette année, la France dispose de treize millions de doses de vaccin contre la grippe. En ce début de campagne, enciron 5 millions de doses avaient été délivrés aux pharmacies. Le reste ne sera disponible qu’à la fin du mois d’octobre.

Au moins 75% de couverture vaccinale chez les soignants

Mais comment expliquer le succès de ces derniers jours ? Interrogé sur le sujet, Gilles Bonnefond évoque « des Français qui retrouvent des bons réflexes » avec « une situation de crise qui peut sensibiliser à la santé et la prévention ».

La couverture vaccinale chez les soignants est aussi un élément qui peut expliquer la diminution des stocks. La prestigieuse Académie de médecine s’était prononcée pour un vaccin antigrippe « obligatoire pour les soignants ». Les autorités sanitaires espèrent qu’elle atteindra au moins 75%.

Si le vaccin contre la grippe ne protège pas du Covid-19, il pourrait éviter une confusion avec les deux maladies.

La période automnale est particulièrement redoutée par les directeurs des Ehpad qui craignent « la double peine ». Comme pour le Covid-19, les seniors sont particulièrement sensibles à la grippe.

Étiquettes : , , ,

pub

© 2020 AssurCity.